Ould Abbès : «Nous œuvrons  à permettre à la base de choisir ses représentants aux élections »

0
215
Photo L'Echo d'Algérie@

Le secrétaire général du parti du Front de libération nationale (FLN), Djamel Ould Abbès, a affirmé, samedi à Oran, que sa formation politique œuvre à permettre aux structures de base de choisir leurs représentants et les candidats du parti lors des élections.

Présidant un rassemblement régional des cadres de son parti à la salle «Es-Saada» d’Oran, Ould Abbès a déclaré : «Nous œuvrons à permettre aux militants de base du FLN de choisir leurs représentants aux kasmas et autres structures du parti, ainsi que les candidats pour les prochains rendez-vous électoraux».Le SG du FLN a valorisé cette décision qui «consacre la démocratie au sein du parti», relevant que «le FLN s’enorgueillit d’associer toute sa composante aux différents débats». «Le Front de libération nationale a des positions. C’est le seul parti qui défend les travailleurs, les pauvres, les opprimés et les autres», a-t-il affirmé, citant des positions de son parti vis-à-vis de plusieurs questions, dont celles relatives au «partenariat, à la protection des terres agricoles ainsi que celles concernant les prix et la protection du pouvoir d’achat du citoyen». Dans ce même contexte, Ould Abbès a révélé que son parti a demandé des explications concernant des questions «importantes» d’ordre économique et social auprès de différents partenaires, soulignant que «le FLN met en garde contre tout dérapage».Par ailleurs, le secrétaire général du Front de libération nationale a réitéré l’appel de son parti au président de la République, Abdelaziz Bouteflika, pour briguer un autre mandat au titre de l’élection présidentielle de 2019, s’appuyant sur le souci de son parti de préserver les acquis de la stabilité et du développement réalisés durant les deux dernières décennies. Et d’ajouter : «Les cadres et militants du parti, ainsi que des citoyens, attendent que le président de la République accepte cette sollicitude». Ce rassemblement régional auquel ont pris part des membres du bureau politique du FLN et des cadres du parti des wilayas dans l’ouest et le sud-ouest du pays, a été mis à profit pour honorer la famille d’Ahmed Zabana, premier chahid exécuté à la guillotine par le colonisateur français, et ce à l’occasion de la commémoration de l’anniversaire de sa mort (19 juin 1956)

Ahsene Saaid