Pakistan: 153 morts dans un incendie 

0
809

Le bilan de l’incendie au  Pakistan d’un camion d’hydrocarbures vers lequel des riverains s’étaient  précipités pour récupérer du carburant a grimpé lundi à 153 morts et  plusieurs blessés. « Ce jour de l’Aïd est devenu un jour de deuil et de douleur pour nous », a  déclaré le Premier ministre Nawaz Sharif, qui a interrompu un séjour à  Londres pour se rendre au chevet des victimes. « Nous ferons de cet accident un exemple pour que cela ne se reproduise  plus », a-t-il ajouté devant la presse, annonçant une enquête approfondie et  le versement de 3 millions de roupies (25.000 euros) aux familles des  victimes. Des dizaines de proches patientaient devant les hôpitaux de Bahawalpur, la  grande ville la plus proche des lieux du drame, pour récupérer les corps. Le camion citerne qui transportait 40.000 litres d’essence du port de  Karachi jusqu’à Lahore, capitale du Pendjab, s’est couché sur l’autoroute  vers 6h30 du matin dimanche, après qu’un pneu a éclaté selon les premiers  témoignages rapportés par le police. Ignorant les avertissements de la police routière et du chauffeur, des  dizaines de riverains et passants se sont précipités armées de seaux,  gamelles et bouteilles pour collecter du carburant. Le camion s’est embrasé en une boule de feu quelques minutes plus tard,  engloutissant les badauds ainsi que des dizaines de voitures, minibus et  motos. « Le bilan a grimpé à 153 morts, et de nombreux blessés sont toujours en  état critiques dans divers hôpitaux de Bahâwalpur et Multan, » a indiqué le  chef de l’hôpital Victoria, Javed Iqbal. Le chauffeur, qui a survécu à l’accident, a été placé en garde à vue. La fin du ramadan avait déjà été endeuillée par une série d’attentats qui  ont fait au moins 69 morts à travers le pays.