Partenariat bilatéral dans le domaine de l’artisanat: L’Algerie et le Brésil  se félicitent des relations qu’kils partagent   

0
174

 

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat,  Abdelkader Benmessaoud et l’ambassadeur du Brésil à Alger, Flavio Marega  se sont félicités, des relations de partenariat dans le domaine de l’artisanat existant l’Algérie et le Brésil.  

Le rencontre entre les deux parties a porté sur les voies et moyens à même de renforcer la coopération entre l’Algérie et le Brésil dans le domaine du  tourisme et de l’artisanat. Après avoir procédé à une évaluation des relations bilatérales, les deux parties se sont félicités des relations de partenariat dans le domaine de  l’artisanat, qualifiant d' »excellents » les résultats du projet de transfert de connaissances en matière de sculpture sur les pierres précieuses, de bijouterie et d’artisanat minéral dans le cadre de l’école pilote de  sculpture sise à Tamanrasset. Les deux responsables ont considéré que les résultats de la création de l’école « on eu un impact positif sur les artisans de la région de Tamanrasset ainsi que sur l’économie nationale, ce qui lui permet d’être un  pôle important dans le domaine de la sculpture et la bijouterie traditionnelle ornée de pierres précieuses ». A cet effet, le ministre du tourisme a mis l’accent sur « la nécessité de poursuivre la coopération et d’accompagner les artisans bijoutiers et  les sculpteurs sur les pierres précieuses pour tirer profit de l’expertise brésilienne en matière de commercialisation à l’international et de développer ce partenariat à travers le lancement de nouveaux programmes, notamment dans la technique reconnaissance des pierres précieuses ».   De son côté, l’ambassadeur du Brésil a salué les grands atouts touristiques de l’Algérie, insistant sur l’impérative consolidation des relations entre les deux pays vu le succès de la coopération bilatérale et son élargissement au domaine touristique. Concernant cette démarche, les deux parties ont mis l’accent sur « la  nécessité de dynamiser ce genre de coopération à travers la création de passerelles de coopération et d’échange d’expériences entre les différents acteurs et opérateurs touristiques, à l’instar de l’Office national du tourisme (ONT) et l’agence brésilienne de promotion du tourisme. Au terme de leur rencontre, les deux responsables ont mis l’accent sur  la nécessité de renforcer la coopération bilatérale et d’asseoir de nouvelles perspectives de coopération au mieux des intérêts communs des deux pays.

Houda H