Pêche: Ferroukhi rencontre les représentants des professionnels de la CAPA

0
185

Le ministre de la Pêche et des Productions halieutiques, Sid-Ahmed Ferroukhi, a examiné, avant-hier, à Alger,  avec les représentants des professionnels du Conseil élargi de la Chambre algérienne de la pêche et de l’aquaculture (CAPA), les voies et moyens du développement du secteur, a indiqué le ministère dans un communiqué.

Cette rencontre s’est déroulée en présence du président de la CAPA et de ses deux vice-présidents ainsi que des directeurs et des présidents des Chambres des wilayas et interwilayas et de leurs vice-présidents. Lors de cette rencontre, Sid-Ahmed Ferroukhi, a insis sur «la nécessité de convenir d’une méthode de travail claire et participative en tant que seul moyen devant régler plusieurs questions liées au secteur, à travers la consolidation des entreprises et des structures et l’ouverture du dialogue et la concertation, avec la participation des associations et de la société civile», a précisé le communiqué.

Le ministre a demandé au président de la CAPA de tenir une série de rencontres consultatives au niveau local en vue d’analyser la situation du secteur ces dernières années et proposer des solutions que chaque catégorie professionnelle du secteur jugera réalistes et exécutables à court et à moyen termes, en prenant en compte les défis du secteur. Il a annoncé, à ce propos, qu’il rencontrera dans les semaines à venir toutes les catégories professionnelles de chaque filière, a ajouté le communiqué. Avant la rencontre, une minute de silence a été observée à la mémoire des deux marins relevant du staff du navire «Younes 2». En cette circonstance douloureuse, le ministre a exprimé «sa compassion avec les familles endeuillées par la perte d’un proche pêcheur dans des accidents survenus lors de l’accomplissement d’un métier connu pour être pénible et risqué». Pour sa part, le président de la CAPA a transmis «les remerciements et la reconnaissance des professionnels de la pêche et de l’aquaculture au président de la République pour son attachement à réhabiliter le secteur, en l’inscrivant en tant département ministériel dans le nouveau staff gouvernemental», mettant en avant «l’engagement de toutes les catégories du secteur à ne manger aucun effort pour sa promotion et le renforcement de sa contribution dans le développement de l’économie du pays».

Houti S.