Pékin appelle la Corée du Nord et les Etats-Unis à créer des conditions favorables pour le sommet Kim-Trump 

0
26

La Chine a appelé la Corée du Nord et les Etats-Unis à créer des conditions favorables à la rencontre entre leurs dirigeants et à déployer des efforts actifs pour parvenir à la dénucléarisation et à une paix durable sur la péninsule coréenne.

La Corée du Nord a menacé mercredi d’annuler le sommet prévu le mois prochain entre Kim Jong Un et Donald Trump si Washington essayait de la  contraindre à renoncer unilatéralement à son arsenal nucléaire et en raison  de manœuvres militaires conjointes entre les Etats-Unis et la Corée du Sud. « La situation sur la péninsule coréenne avance vers le dialogue et tend à s’améliorer. Cette situation durement acquise est dans l’intérêt commun de  toutes les parties et correspond aux attentes de la communauté internationale », a déclaré Lu Kang, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères. « Dans un contexte d’opportunités importantes en vue d’une solution politique pour la péninsule, les parties concernées, en particulier la Corée du Nord et les Etats-Unis, doivent œuvrer ensemble et manifester leur  bonne volonté et leur sincérité afin de créer des conditions favorables à la rencontre entre leurs dirigeants », a-t-il indiqué.

La Chine espère également que la  Corée du Nord et la Corée du Sud adhéreront chacune à l’esprit de la Déclaration de Panmunjom et comprendront et respecteront les préoccupations raisonnables de l’autre afin de bâtir un climat de confiance et d’améliorer les relations, a  poursuivi le porte-parole. M. Lu a appelé les parties concernées à s’abstenir de prendre des mesures susceptibles d’aggraver la situation. Il a également appelé à créer des conditions favorables au dialogue et aux consultations. Le ministre adjoint des Affaires étrangères nord-coréen, Kim Kye Gwan, a menacé mercredi que son pays mettrai fin a tout espoir d’une rencontre entre elle et les Etats-Unis, si cette dernière « nous met au pied du mur et exige unilatéralement que nous renoncions à l’arme nucléaire ».