Plusieurs pays présentent leurs condoléances à l’Algérie

0
698
Photo Fatah Guidoum@L'Echo d'Algérie

Plusieurs ambassades, ambassadeurs, chefs d’Etat ont présenté leurs condoléances au Président Bouteflika suite au crash d’un avion militaire ayant coûté la vie à 257 personnes, des militaires et des membres de leurs familles.

Le président russe Vladimir Poutine a envoyé un message de condoléances au Président Abdelaziz Bouteflika en raison des nombreuses victimes dans le crash d’un avion de transport militaire près de l’aéroport de Boufarik, rapporte l’agence de presse Sputnik. Vladimir Poutine «a fait part de sa compassion pour les familles et les proches des victimes et les a assurés de son soutien».

L’ambassade des Etats-Unis en Algérie a présenté, «au nom du peuple américain ses sincères condoléances aux familles et amis des victimes de la tragédie survenue ce mercredi, ainsi qu’à ses partenaires et collègues de l’Armée algérienne». «Les Etats-Unis apprécient le partenariat en cours avec le peuple algérien et le gouvernement algérien. Nous partageons votre peine», a-t-on conclu.

Le président tunisien, Béji Caïd Essebsi, a également présenté ses condoléances, dans un communiqué de presse. «J’ai reçu avec émotion et tristesse la perte tragique d’un nombre important de victimes à la suite de l’écrasement d’un avion militaire dans la région de Boufarik, mercredi 11 avril 2018. Dans cette douloureuse circonstance, je ne peux qu’exprimer mes plus sincères condoléances et sympathies au Président Bouteflika et au peuple algérien».

L’ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, a également exprimé «sa profonde tristesse» dans un Tweet. «Je pense aux familles des victimes. Je leur exprime ainsi qu’au gouvernement algérien mes plus sincères condoléances et toute ma solidarité dans cette douloureuse épreuve. J’ai appris avec une profonde tristesse l’accident tragique de l’avion militaire près de la base de Boufarik. Je pense aux familles des victimes. Je leur exprime ainsi qu’au gouvernement algérien mes plus sincères condoléances et toute ma solidarité dans cette douloureuse épreuve.

L’ambassade d’Espagne en Algérie a exprimé sa «consternation suite à la tragédie aérienne survenue aujourd’hui à Boufarik». «Le gouvernement espagnol adresse ses sincères condoléances aux familles des victimes et, au nom du peuple espagnol, souhaite exprimer dans ces moments de tristesse sa sympathie et sa solidarité au gouvernement ainsi qu’au peuple algérien».

Fayez Al Sarraj, président du Conseil présidentiel du gouvernement d’union nationale de l’État de Libye, a, de son côté, présenté ses condoléances aux familles des victimes et peuple algérien dans un communiqué.

Le président de l’Institut français des relations internationales (IFRI), Thierry de Montbrial, a, au cours de l’ouverture de la Conférence de Abdelkader Messahel, ministre des Affaires étrangères, adressé ses condoléances à l’Algérie et aux familles des victimes du crash de l’avion militaire, survenu hier matin dans le périmètre de la base aérienne de Boufarik, indique, ce mercredi, un communiqué du MAE. La même source ajoute que le MAE algérien «qui se trouvait à IFRI pour une Conférence sur l’expérience algérienne en matière de lutte contre le terrorisme et de déradicalisation a remercié le président de l’Institut pour cette marque de solidarité, en exprimant, dans le même temps, sa grande compassion avec les familles des victimes».

Par ailleurs, l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA), et dans un communiqué rendu public le même jour a fait part de sa «profonde consternation après le tragique accident du crash d’un avion militaire des forces armées de l’ANP». «En cette pénible circonstance, le secrétaire général de l’UGTA ; au nom des travailleurs, présente à notre glorieuse Armée nationale populaire et aux familles des défunts du devoir de la défense nationale, ses sincères condoléances», écrit Madjid Sidi Saïd dans son télégramme.