Portes ouvertes sur l’Armée: L’ANP, une institution républicaine au service de la nation

0
130
Photo L'Echo d'Algérie@

Les portes ouvertes que l’Armée nationale populaire est en train d’organiser à travers ses différentes régions militaires, traduisent la volonté et la détermination du Haut commandement de l’ANP à s’ouvrir sur la société en vue de faire connaître au grand public les missions qui sont confiées aux forces de l’Armée.

Ces portes ouvertes s’inscrivent dans le cadre du programme de communication arrêté par le Haut-commandement de l’ANP visant le rapprochement de l’institution militaire du citoyen, et le raffermissement des relations Armée-Nation. Cette ouverture sur le public fait partie de la nouvelle stratégie adoptée par l’ANP et qui s’articule sur l’amélioration, le développement et la mise en place des moyens d’exécution des programmes militaires de toutes les composantes des forces armées, de manière à ce qu’elles soient en mesure de mener à bien leurs missions. Inscrite au titre du plan de communication du commandement de l’ANP visant à informer le public sur les différentes activités militaires, cette manifestation des portes ouvertes est considérée comme la pierre angulaire de la stratégie de l’ANP et constitue un moyen de communiquer avec la société algérienne, notamment les jeunes. Digne héritière de la glorieuse ALN et de ses valeurs pérennes immortelles, l’ANP s’est engagée sur la voie de la modernisation et est déterminée à poursuivre son chemin vers le professionnalisme de qualité qui garantit ses capacités à relever tous les défis. L’ANP qui demeure totalement investie dans sa mission permanente de sauvegarde de l’indépendance et de défense de la souveraineté nationale, reste pleinement dévouée à assumer sa noble mission dans le respect rigoureux de la Constitution et des textes de loi régissant le fonctionnement des institutions de l’État algérien. C’est dans cet esprit plus précisément que les forces de l’ANP ont mené, ces derniers temps, une grande offensive contre les fiefs terroristes.

Des opérations qui ont permis l’élimination de plusieurs criminels qui planifiaient des attentats terroristes contre des institutions de l’Etat.

Les forces de sécurité, à travers la vigilance et la collaboration des citoyens, conscients de la menace terroriste, n’ont pas diminué de leurs actions, même depuis la promulgation des textes d’application des mesures de la réconciliation nationale. L’offensive menée par l’ANP est d’autant plus indispensable quand on sait que les groupes terroristes n’ont, à aucun moment songé à renoncer à leurs plans macabres et ce, en dépit de la main tendue de l’Etat… Ces principes ont été réitérés par le vice-ministre de la Défense nationale et chef d’état-major de l’ANP, le général de corps d’armée, Gaïd Salah, qui a réaffirmé l’engagement de l’ANP à se maintenir à l’écart de toute sensibilité ou calcul politique. S’exprimant sur la poursuite du processus de professionnalisation de l’Armée pour atteindre les objectifs escomptés par le Hautcommandement de l’ANP, il a assuré que le commandement de l’Armée nationale populaire «est fortement convaincu que nos Forces armées ont atteint un niveau de maturité et d’exercice professionnel leur servant d’appui solide pour parfaire la phase de professionnalisation qui permet l’édification d’une armée forte et moderne, dévouée exclusivement à l’Algérie».

Une armée, dira-t-il, «à la hauteur de la confiance et de la grande responsabilité que le peuple et la patrie placent en elle».

Il a insisté, à cet égard, sur la nécessité d’éviter l’implication de l’Armée nationale populaire dans les questions qui ne la concernent pas, pour qu’elle puisse se consacrer à ses missions constitutionnelles. Il s’agit d’assumer «avec dévouement parfait», a expliqué le chef d’état-major de l’ANP, cette responsabilité qui «nécessite de nous tous d’être conscients du devoir de tenir l’Armée loin des questions qui ne la regardent pas et ce, pour l’intérêt suprême de l’Algérie, l’assurance de son avenir, la protection de ses frontières, la préservation de sa souveraineté nationale et la création des conditions favorables au renforcement de sa sécurité et de sa défense nationale». A cet égard, le général de corps d’armée, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’étatmajor de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah, et lors de ses visites de travail et d’inspection dans les différentes régions militaires, a mis l’accent sur la solidité du lien qui unit le peuple algérien à l’armée. Dans le même sens, il a indiqué qu’il «ne fait aucun doute qu’avec l’appui et les orientations du président de la République, chef suprême des forces armées, ministre de la Défense nationale, Abdelaziz Bouteflika, le Hautcommandement de l’ANP accorde tout l’intérêt voulu au développement des capacités de défense de l’ANP, à tous les niveaux en veillant à ce qu’elle soit hautement opérationnelle à travers l’appréciation juste de l’importance des défis, l’approche préventive et l’analyse prospective de leurs effets». Le Haut-commandement de l’ANP «veille tout autant à ce que les orientations et directives données en matière de préparation des forces tiennent compte de l’évolution de la situation à l’échelle régionale et internationale, ce qui a fait que les composantes de l’ANP sont pleinement conscientes de l’ampleur des efforts à fournir et des défis à relever afin de préserver l’indépendance du pays», tout en soulignant que l’ANP, digne héritière de l’ALN, accomplit ses missions constitutionnelles avec «engagement et disponibilité». Il a, en outre, répertorié les «avancées importantes» accomplies par les forces armées dans le domaine de l’instruction, de la formation, de l’équipement et de la préparation au combat, comme elles ont atteint des niveaux qui leur permettent de relever les défis et préserver la paix et la stabilité. Il s’agit d’éviter la fracture, source généralement de violence, d’extrémisme et de déstabilisation du front interne, l’ANP continue, avec fermeté et compétence, d’accomplir ses missions constitutionnelles de préservation de la souveraineté nationale, de protection des frontières, de lutte contre le terrorisme et le crime organisé transfrontalier afin que l’Algérie puisse poursuivre sa marche inexorable sur la voie du développement et du progrès, pour que le peuple algérien vive dans la sécurité et la stabilité. L’ANP accomplit son devoir envers sa nation et son peuple afin que l’Algérie, territoire et peuple, et grâce à la fidélité et au dévouement de ses enfants, demeure debout, digne et unie, fière de son histoire, de son combat et des composantes de sa personnalité. Elle trace sa voie à pas sûrs, rassurée quant à son avenir, surmontant tous les complots concoctés par ses ennemis qui se doivent de savoir qu’il y a des lignes rouges à ne pas franchir. Ce sont là les propos du général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, qui n’avait pas manqué de réitérer, encore une fois, l’engagement et la détermination des forces de l’ANP à défendre l’intégrité territoriale du pays, ses institutions, son unité et sa stabilité, lesquels demeurent des lignes rouges à ne pas franchir. Le général de corps d’armée a également appelé les éléments de l’ANP à être conscients des tenants et des aboutissants des évènements que «connaissent le monde et notre région et de comprendre la délicatesse des missions à accomplir», soulignant que «ce sont là des facteurs qui renforcent l’esprit de patriotisme et remontent le moral individuel et collectif afin d’atteindre la rentabilité professionnelle escomptée». Le chef d’état-major de l’ANP a réitéré «l’engagement ferme et la détermination permanente du Haut-commandement de l’ANP pour permettre à l’Algérie de surmonter tous les défis, affirmant, par la même occasion, que la garantie de la sécurité et la stabilité de l’Algérie «demeurent l’ultime souci au sein de l’ANP qui œuvre avec dévouement à atteindre les plus hauts niveaux de puissance et de travail professionnel».