Pour faire face à la la montée des prix: 990.000 quintaux de pomme de terre d’arrière-saison déstockés

0
144

Un volume global de près de 990.000 quintaux de pomme de terre d’arrière-saison stockés, dans le cadre du programme de régulation des produits agricoles de large consommation, sera injecté progressivement dans le marché national, a indiqué, dimanche à Boumerdes, un responsable au ministère de l’Agriculture, du Développement rural et de la Pêche.

Ce programme de déstockage a été entamé le 15 mars courant, avec l’injection sur le marché de 180.000 qx de pomme de terre, pour se poursuivre jusqu’au 15 avril prochain, a déclaré le directeur de la régulation des produits agricoles auprès du ministère, Mohamed Kherroubi, en présidant une opération de déstockage d’une quantité de cette pomme de terre stoquée chez un opérateur privé de la commune de Hammadi, à l’Ouest de la wilaya. Cette pomme de terre prévue au déstockage avait été récoltée, vers fin octobre 2018, avant son entrée en chambres froides en janvier dernier, en prévision de la période de soudure s’étalant de mars à avril. Selon les explications fournies, sur place, cette quantité de pomme de terre suscitée, est stockée dans des chambres froides appartenant à 64 opérateurs conventionnés avec l’Office national interprofessionnel des légumes et viandes (Onilev), répartis sur 16 wilayas.Le déstockage se fera régulièrement et par étapes jusqu’en avril prochain, de manière à couvrir la demande exprimée et préserver la stabilité des prix, et ce parallèlement, a ajouté M. Kherroubi, à l’entrée sur le marché de la pomme de terre précoce, dont la campagne de récolte a débuté février dernier. Il a fait part, à ce titre, d’une prévision de récolte de 500.000 qx sur une surface ciblée de 4.400 ha, dont une superficie de 1.800 ha a déjà été traitée. Le responsable a, par la même, signalé la récolte en cours de la pomme de terre d’arrière-saison, cultivée sur une superficie de 3.400 ha des régions du sud du pays, dont Oued Souf. Toujours au titre des efforts consentis pour assurer une disponibilité de la pomme de terre tout au long de l’année, Mohamed Kherroubi a fait cas d’une superficie de plus de 42.000 ha cultivée en pomme de terre, durant la campagne agricole 2018/2019, sur une surface ciblée de 73.000 ha, soit en hausse de 3% comparativement à la campagne écoulée, a-t-il fait savoir. Selon les prévisions fixées pour le secteur, la production nationale de pomme de terre de saison va dépasser les 25 millions de qx. Le responsable n’a pas manqué de souligner les multiples facilitations (soutien financier, accompagnement technique, entre autres) accordées aux producteurs pour développer la filière. A noter que le kilogramme de pomme de terre est actuellement cédé entre 25 et 35 dinars sur les marchés de gros du pays, contre 45 à 65 chez les détaillants.

H.H