Pour faire face aux attaques groupées ciblant l’Algérie: La classe politique et la société civile mobilisées contre les plans de déstabilisation

0
212

L’Algérie fait face ces derniers jours à une série d’attaques groupées, ciblées et organisées venant de la part de cercles hostiles et bien connus et qui ont toujours cherché à déstabiliser le pays en empruntant plusieurs canaux. Cette fois-ci, c’est le Parlement européen a été chargé de la sale besogne et a pondu une résolution incriminant la situation des droits de l’homme en Algérie.

Pour de nombreux observateurs, ce n’est pas la première fois que des lobbies évoluant au sein du Parlement européen tentent vainement d’épingler l’Algérie sur le registre des droits humains et des libertés individuelles, en adoptant des résolutions similaires qui, au fil du temps, deviennent ennuyeuses et provocatrices. Il s’agit, en fait, de provocateurs qui voulaient revenir à la charge pour tenter de déstabiliser le pays et qui sont à la solde de certains milieux étrangers, obéissant à leurs ordres et exécutant leurs plans macabres. Ces gens-là, après avoir échoué dans leurs premières tentatives, veulent déterrer leur hache de guerre pour une énième tentative, mais ils doivent savoir que le peuple algérien n’est pas près de faire la moindre concession lorsqu’il s’agit de l’unité nationale, de la stabilité du pays et de l’intérêt suprême de la nation. Cela a été démontré par le passé et a été prouvé par les populations dans toutes les régions du pays où de jeunes chômeurs sont sortis dans la rue pour créer leur ras-le-bol et réclamer de l’emploi, mais les manipulateurs étaient là pour tenter d’exploiter leur mouvement à des fins politiciennes. Cela a fait dire à de nombreux partis politiques que ceux qui soufflent sur le brasier, sont ceux-là mêmes qui ne cessent d’appeler à l’ingérence étrangère. Ils ont soutenu, à cet égard, que les ONG et leurs relais médiatiques et politiques locaux ne sont pas en reste de ces agressions, tout en étant convaincus que la décision politique indépendante de l’Algérie dérange plusieurs parties étrangères qui utilisent les droits de l’homme comme prétexte pour justifier leurs vaines tentatives d’imposer leur agenda. A ce titre, les appels se multiplient pour consentir des efforts soutenus à même d’unifier le front interne à travers la mobilisation de l’opinion publique nationale et sa sensibilisation sur les objectifs inavoués des parties ennemies, la mobilisation de tous les acteurs sur la scène nationale pour déjouer les plans tendancieux. Ces mêmes acteurs de la classe politique se disent totalement confiants de l’entière conscience du peuple algérien et de sa profonde perception de l’ensemble des enjeux et des défis à relever durant cette période délicate et sensible que vit le pays, de même que sa disposition à mener à bien cette démarche nationale loyale et de sa parfaite compréhension. Les messages, lancés récemment pour la consolidation du front interne en vue de faire face aux menaces externes qui pèsent sur la stabilité du pays, dénotent de la gravité de la situation qui exige, aujourd’hui plus que jamais, plus de vigilance pour faire échec à tous les complots qui se trament contre notre pays. Une fois de plus, le peuple algérien est interpellé pour faire preuve de la plus grande vigilance  et soutenir l’engagement héroïque  de l’ANP et des forces de sécurité face au terrorisme et à toutes les formes de déstabilisation. Les forces de l’ANP ont réussi, a maintes occasions, à déjouer plusieurs tentatives d’infiltration de groupes terroristes lourdement armés. Le peuple est aussi invité à prendre conscience des véritables enjeux qui se cachent derrière les opinions et les commentaires faits au nom de la liberté d’expression, mais visant, en réalité, des objectifs autrement plus sournois, qui ciblent la stabilité et l’affaiblissement du système de défense et de sécurité nationale.

  1. Benslimane