Premier League: Slimani réhabilité, Benrahma enfin promu

0
159

De tous les joueurs algériens sélectionnables, seul Youcef Belaili n’a pas trouvé preneur durant ce mercato un peu spécial à cause de la pandémie du nouveau coronavirus.

On pensait qu’Islam Slimani allait également passer une moitié de saison blanche, finalement sa situation a évolué dans le bon sens ces derniers jours. En effet, alors qu’il était indésirable à Leicester, club avec lequel il est sous contrat jusqu’en 2021, le coach Brendan Rodgers semble soudainement avoir changé d’avis sur son joueur. Est-ce par conviction ou par nécessité ? En tout cas, ça joue en faveur du baroudeur des Verts qui revient ainsi dans le circuit, même s’il n’a pas pour autant, assurer une place dans le groupe. Mais apparemment,  l’entraîneur des Foxes lui découvre des qualités comme par enchantement et se rappelle que Slimani a réalisé une très bonne saison, la saison dernière à Monaco.  «C’est un joueur que j’accueille avec plaisir. C’est toujours important d’avoir des joueurs de qualité (…) Slimani a montré beaucoup de choses pendant son passage à Monaco où je l’ai vu jouer à plusieurs reprises à la télévision. C’est quelqu’un qui peut nous aider», reconnait Brendan Rodgers qui lors de son arrivée à Leicester, avait complètement ignoré l’attaquant algérien. Ce n’est que justice pour un joueur ayant toujours mouillé son maillot et qui n’a jamais démérité que ce soit en club ou en sélection. Slimani joue avec ses qualités et se donne à fond. Si on sait exploiter ses atouts à bon escient, il peut apporter beaucoup à l’équipe, comme ce fut le cas, la saison écoulée à Monaco. Il peut encore donner au plus haut niveau, il suffit de lui faire confiance. C’est ce que semble avoir enfin compris Brendan Rodgers. Désormais c’est à Slimani de montrer ce dont il est capable et prouver à ses détracteurs qu’il est encore performant à la pointe de l’attaque. Son compère en sélection, Said Benrahma a également un autre défi à relever, celui de s’imposer en Premier League. Un challenge à la hauteur de son talent longtemps ignoré. Aujourd’hui, il a pu exaucer son rêve en rejoignant les Hammers de West Ham qui lui donnent l’opportunité de briller au plus haut niveau. Un transfert sous forme de prêt avec une option d’achat, réalisé juste avant la clôture du mercato anglais. Peu importe, l’essentiel est que Benrahma est à la place qu’il voulait.  «J’ai parlé au manager, donc je sais exactement ce que le club attend de moi. J’essaierai de répondre à ses attentes sur le terrain. J’aime la perspective de jouer en Premier League. Je joue au football pour m’amuser avant tout, mais c’est toujours agréable de savoir que vous rejoignez le championnat le plus suivi au monde. Donc, j’ai vraiment hâte de montrer ce dont je suis capable», a déclaré l’international algérien, juste après avoir paraphé son contrat avec West Ham. Beaucoup de spécialistes pensent que Benrahma possède les qualités pour s’imposer dans son nouveau club, alors que d’autres restent un peu sceptiques et demandent à le voir au plus haut niveau. Si ses qualités techniques sont irréprochables, on lui reproche parfois son manque de travail défensif. Mais Benrahma n’en a  cure de ces critiques, il sait qu’il a une belle occasion de briller et de suivre les traces d’un certain…Riyad Mahrez.

Ali Nezlioui