Présidentielle 2019: Tebboune prône à Béchar la révision de la Constitution  et l’amendement de la loi électorale

0
223

 Le candidat indépendant à l’élection  Présidentielle du 12 décembre prochain, Abdelmadjid Tebboune a promis,  hier   à Bechar, la révision de l’actuelle Constitution et de la loi  électorale en vue de « codifier les revendications du hirak populaire et  outrepasser l’économie basée sur l’exclusion ».

« Si je suis élu président de la République, je procéderai à la révision de  la Constitution pour codifier les revendications du hirak populaire, éviter  l’autocratie et outrepasser l’économie basée sur l’exclusion d’une partie  au détriment d’une autre », a déclaré Tebboune lors d’un meeting tenu à la  maison de la Culture de la wilaya, au troisième jour de sa campagne  électorale qui a pour slogan « Engagés pour le changement, capables de le  réaliser ». Le prétendant à la magistrature suprême promet également la révision de  l’actuelle loi électorale pour « donner la chance aux jeunes et lutter  contre le phénomène de l’utilisation de l’argent pour influer sur le  processus électoral ». Dans ce cadre, Tebboune a insisté sur la tenue de l’élection  Présidentielle, appelant à une participation « massive » pour l’élection d’un  président de la République « légitime » qui opèrera « le changement et la  réforme ». Mettant l’accent sur la nécessité de « respecter les opinions de ceux qui  s’opposent à l’élection Présidentielle », il a estimé que la non-tenue de  cette échéance électorale « entrainera le pays dans une impasse (…) aux  conséquences imprévisibles. Tout un chacun est tenu d’assumer ses  responsabilités ». Saluant le rôle de l’Armée nationale populaire (ANP) dans la protection du  pays et des citoyens, il a appelé à sensibiliser les citoyens à  l’importance de l’élection présidentielle du 12 décembre prochain et à  l’exercice de leur droit de vote pour « sauver le pays ». Tebboune a dénoncé le phénomène du « détournement de deniers publics et la  détérioration du niveau de vie des citoyens », exprimant son engagement,  dans le cas où il serait plébiscité président par le peuple, à poursuivre  l’opération d' »assainissement ». Le candidat à la présidentielle s’est engagé à « remettre le flambeau aux  jeunes, tout en leur accordant des postes de responsabilités dans tous les  secteurs politiques et économiques ». Il a promis, en outre, la création d’une banque spécifique aux petites  entreprises et jeunes start-up porteuses de projets, en mettant fin à la  marginalisation exercée à l’encontre des jeunes originaires des wilayas du  Sud du pays. S’agissant de la wilaya de Bechar, M. Tebboune s’est engagé à résoudre le  problème du gaz, de l’eau et de l’électricité dans cette wilaya, tout en  lui accordant « les mêmes avantages que ceux attribués par l’Etat aux  wilayas de l’extrême sud », soulignant que son programme électoral incite  les jeunes à investir dans le secteur du tourisme dans cette wilaya qui  recèle d’importants atouts dans ce domaine. Pour rappel, M. Tebboune animera, mardi soir, un meeting dans la wilaya de  Nâama