Présidentielle: TAJ installe sa commission nationale ad hoc

0
183

En prévision de la Présidentielle 2019, devant se tenir le 18 avril prochain, Tajamou Amal El Jazair (TAJ), partie prenant de la coalition présidentielle pour la candidature d’Abdelaziz Bouteflika,  a procédé, jeudi, à l’installation se sa commission nationale ad hoc, dont la présidence a été confiée au député Mustapha Nouassa. C’est le président du parti, Amar Ghoul, qui en a fait l’annonce, hier, en marge des travaux de la première rencontre du bureau politique après son congrès. Dans la foulée Amar Ghoul a fait également part de l’installation de la commission nationale «de formulation des idées et des propositions qui seront soulevées lors de la Conférence nationale inclusive devant se tenir après la présidentielle», selon ses dires. Le président de TAJ ne compte pas lésiner sur les moyens de soutien à Abdelaziz Bouteflika, faisant savoir, en outre, qu’une commission de mobilisation avait été installée à l’effet d’expliquer la «pertinence du choix du candidat Abdelaziz Bouteflika», dira-t-il à ce propos. Se gargarisant que son parti ait entamé la campagne de collecte de signatures comme première phase, en distribuant plus de 500 000 formulaires aux citoyens et plus de 2000 aux élus, Ghoul a réaffirmé que le choix porté sur Bouteflika comme candidat du parti émanait d’une «conviction et pour le bilan de ses réalisations dans tous les domaines» a-t-il souligné, assurant que «le Président Bouteflika fait l’objet d’un consensus national, tant au niveau des institutions de l’Etat qu’à l’échelle régionale et internationale», a-t-il asséné.