Prévention des inondations: Les recommandations de la Protection civile

0
220

 

La direction générale de la Protection civile (DGPC) va lancer une campagne de prévention des inondations notamment sous le slogan « Pour un hiver sécurisé».

L’institution que gère le colonel Boualem Boughelaf insiste sur la nécessité de mesures opérationnelles efficaces et préventives, particulièrement l’aménagement des oueds, avant la rentrée sociale et scolaire afin de sécuriser le chemin de l’école aux élèves dans les régions sujettes aux inondations. Les différents départements ministériels doivent conjuguer leurs efforts davantage pour prévenir et atténuer les dommages causés par les inondations et préserver ainsi les vies humaines et également l’économie nationale. La DGPC compte impliquer la société civile par l’intermédiaire des associations pour développer la culture des risques. Le chef du bureau de l’Information de la DGPC, le capitaine Nassim Bernaoui , a précisé que juste après la réception des BMS, les unités d’intervention équipées sont mises en alerte . De même, des dispositifs mobiles sont déployés dans les zones à risques, à proximité des oueds notamment. «  En prévision de l’arrivée des pluies, le commandement de la Protection civile a prévu plusieurs mesures. Elles portent essentiellement sur la sensibilisation et la prévention des citoyens sur les dangers des crues d’oueds, car le danger ne réside pas dans les fortes chutes de pluies mais dans les crues des oueds, qui constituent un risque majeur et prioritaire », dit-il. Aussi, les rapports de la PC ont fait état, l’année dernière, d’inondations dans les centres villes à l’exemple de Constantine et Tébessa à l’est du pays. Pour y remédier, la Protection Civile, qui est membre dans les commissions de wilayas, a émis plusieurs recommandations. « Aujourd’hui, il est impératif d’entreprendre le curage et le nettoyage des avaloirs urbains, surtout le curage des lits d’oueds. Il faut intensifier le contrôle afin d’interdire le jet de matériaux ou gravats dans les oueds ou leur dépôt au niveau des chantiers de construction à proximité des oueds », insiste-t-il. Le capitaine Bernaoui a également mis l’accent sur l’importance de la lutte contre les constructions illicites à proximité des ces cours d’eau. En effet, selon un bilan des services de la sûreté de wilaya d’Alger, il a été recensé en juillet dernier près de 200 constructions sans permis. Le capitaine Bernaoui a insisté sur l’élaboration d’une étude d’un aménagement des oueds, dans le cadre de la protection contre les inondations ainsi que la lutte contre les constructions illicites à proximité des ouedsSur le plan opérationnel, des réunions sont programmées avec le directeur de l’Organisation et la Coordination des Secours (DOCS) et le directeur de la Prévention (DP) ainsi que les directeurs de wilayas, afin d’actualiser le dispositif mis en place dans le cadre de la prévention des intempéries et procéder au redéploiement des unités d’intervention. En outre, des manœuvres de simulation seront organisées pour jauger les capacités des Détachements Renfort de Première Intervention (DRPI) et actualiser le plan d’intervention inondation, notamment en ce qui concerne le recensement et l’état de fonctionnement des moyens matériels spécifiques, l’identification des aires d’évacuation selon la carte des risques pour les zones inondables et la rationalisation des stocks de sécurité selon le degré de risque inhérent à chaque wilaya. Par ailleurs, certains walis, à l’instar de la wilaya de Blida, ont entamé des réunions de coordination intersectorielles avec l’ensemble des structures de la wilaya « en vue d’évaluer les différents volets essentiels du dispositif de secours ». Le S.G de la wilaya de Blida a présidé, à ce titre, une réunion de préparation du plan du dispositif sectoriel et les mesures à prévoir ainsi que le plan d’intervention ORSEC.suite aux chutes de pluies, l’est du pays a connu, ces dernières 24h , des inondations. Selon un bilan de la Protection Civile, les unités d’intervention ont mené plusieurs opérations de puisements d’eau dans les wilayas d’Oum El Bouaghi, Constantine et Guelma. En outre, les sapeurs-pompiers ont procédé au sauvetage, à Constantine, de six personnes à bord de trois véhicules. Dans la même wilaya, épuisement des eaux à travers des habitations à la cité Mahdi Selami commune d’Ain Abid. Au niveau de la wilaya d’Oum El Bouaghi, une autre personne à bord de son véhicule cerné par les eaux pluviales au lieu dit Mechtet Labhar Touila commune de Sigus .Plusieurs opération épuisement des eaux pluviales ont été effectuées dans 30 habitations et édifices publics à travers les commune d’Oum El Bouaghi, Ain Fekroun, Ain Kercha ainsi que dans 39 habitations à travers les communes d’Oued Zenati et Tamlouka dans la wilaya de Guelma.