Prise en charge médicale des moudjahidine et leurs ayants-droit: Zitouni annonce la révision de la loi 99-07

0
389

Le ministre des Moudjahidine, Tayeb Zitouni, a indiqué, jeudi à Alger, que ses services s’attelaient à « réviser la loi relative au moudjahid et au chahid pour assurer une prise en charge médicale optimale aux moudjahidine et à leurs ayants-droit ».

« Cette révision devrait concerner certains articles relatifs à la prise en charge médicale des moudjahidine et leurs ayants-droit, prévue par la loi 99-07 du 5 avril 1999 relative au moudjahid », a précisé le ministre à l’issue d’une rencontre d’évaluation avec les directeurs de wilaya du secteur. Il a fait savoir, en outre, que cette révision se fera en « coordination » avec l’organisation nationale des moudjahidine (ONM), l’organisation nationale des enfants de chahid (ONEC), l’organisation nationale des enfants des moudjahidine (ONEM) et les associations relevant du secteur en vue d’opérer une révision globale et précise au profit des moudjahidine et leurs ayants-droit. A ce propos, Zitouni a annoncé une « éventuelle » élaboration d’un projet de loi concernant la classification des grands invalides de la guerre de libération dans le but de prendre en charge cette catégorie à même de satisfaire ses besoins notamment en ce qui concerne les logements et la prise en charge médicale ». Soulignant la nécessité de la « coordination entre les directeurs de wilaya de son secteur et ceux de l’Habitat pour la prise en charge de ce dossier selon les cadres juridiques, le premier responsable du secteur a mis en avant l’intérêt majeur accordé par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, à cette catégorie. Zitouni a donné plusieurs orientations à ses responsables de wilayas concernant l’accélération de la prise en charge du dossier relatif aux pensions des moudjahidine et de leurs ayants-droit, appelant à l’exploitation de tous les moyens matériels et humains mobilisés par le ministère notamment en ce qui concerne la modernisation du secteur et ce, en coordination avec le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire. Exhortant, dans ce sens, les cadres de son secteur à collecter le plus grand nombre de témoignages vivants des moudjahidine, M. Zitouni a qualifié ce travail de « devoir national » devant préserver la mémoire nationale. Au sujet des avantages liés à l’acquisition de véhicules en Algérie offerts aux moudjahidine et aux ayants-droit, M. Zitouni a fait état d’une coordination entre les ministères des Moudjahidine, des Finances et de l’Industrie et des mines concernant ce dossier. S’agissant du volet culturel, le ministre a souligné la nécessité de programmer des activités culturelles et des conférences historiques périodiques au niveau des musées et des établissements relevant du secteur afin de dynamiser et préserver la mémoire nationale et renforcer le nationalisme auprès des générations montantes ». M. Zitouni a saisi l’occasion pour aborder le sujet de la Présidentielle du 18 avril 2019, qualifiant ce rendez-vous d' »évènement décisif dans l’histoire de l’Algérie », précisant que « la famille révolutionnaire est unie autour du moudjahid, Abdelaziz Bouteflika, partant de sa conviction que la consécration du principe de continuité est la voie unique à même de permettre à l’Algérie de faire face aux différents défis nationaux, régionaux et internationaux ».

A.S