Prix à la consommation: L’indice brut en stagnation au mois de novembre

0
486

L’indice brut des prix à la consommation a enregistré au mois de novembre 2017 une relative stagnation par rapport au mois écoulé. Une disparité se fait ressentir de même en comparaison avec le même mois de l’année 2016 durant laquelle il était en augmentation de 1,5%. Au mois de novembre 2017 et par rapport au même mois de l’année 2016, la croissance des prix à la consommation est de 4,9%. L’indice des biens alimentaires accuse une baisse de 0,6% en novembre 2017 par rapport au mois précédent qui s’est caractérisé par une variation positive de +1,0%. L’évolution des prix des produits agricoles frais est de -1,4%. Le principal facteur de ce résultat est la tendance observée pour les légumes dont la chute s’élève à 19,3%.

Le reste des produits connaît des augmentations

Selon l’Office national des statistiques (ONS), cette situation de stagnation intervient après des hausses plus ou moins importantes relevées durant les trois derniers mois, à savoir de «+1,8%, +1,1% et + 0,5%». Ces variations ont amené à la baisse des prix des produits alimentaires et une hausse pour les autres catégories de biens et services. Ainsi, les prix des biens alimentaires ont baissé de 0,6%. Cette baisse, a-t-on expliqué de même source, a été pour sa part induite par la décroissance enregistrée par les produits agricoles frais. Ces derniers ont baissé de 1,4% compte tenu de la chute de près de 20% des prix des légumes. Pour ce qui est des hausses, l’on citera celles ayant touché au prix de la viande blanche et la pomme de terre avec respectivement des augmentations de «+12,8% et +8,8%. Les prix des poissons frais ont également augmenté de 23,05%. Par ailleurs, les prix des produits alimentaires industriels ont peu augmenté, à savoir de seulement 0,1%, de même que les prix des produits manufacturés et les services. Ces derniers ont enregistré une faible hausse de +0,5% et de +0,4%. Les prix des produits alimentaires industriels enregistrent une hausse modérée de 0,1%. Les prix des produits manufacturés notent un taux d’accroissement de près de + 0,5 %. Les services évoluent de +0,4%. Pour ce qui est du rythme d’inflation annuel partant de décembre 2016 à novembre 2017/ décembre 2015 à novembre 2016, le même document indique qu’il se situe à +5,8%. Au mois de juin 2017, la croissance des prix à la consommation avait connu une hausse de 4,1%, par rapport au même mois de l’année 2016. Le rythme d’inflation annuel de juillet 2016 à juin 2017et juillet 2015 à juin 2016, avait pour sa part été situé à 6,5%. Trois mois plus tard, l’évolution des prix à la consommation en rythme annuel a été de «6% jusqu’à octobre 2017». Ce taux marque une faible évolution par rapport à celui arrêté au mois de septembre et qui de 5,9%.