Programme de réhabilitation et de modernisation de la capitale: Un budget de 42 milliards de dinars approuvé par l’APW

0
127
Photo AniaZiani@L'Echo d'Algérie

Le budget des dépenses préliminaires de la wilaya d’Alger pour l’exercice 2018 dépasse les 42 milliards de dinars dont une partie est consacrée au programme de réhabilitation et de modernisation de la capitale, selon le dossier adopté, ce lundi, par les membres de l’Assemblée populaire de wilaya (APW) d’Alger.

Les 55 membres de l’APW d’Alger ont adopté, lors d’une session ordinaire, le budget de la wilaya au titre de l’exercice 2018, estimée à plus de 42,6 milliards de dinars, impartis au fonctionnement, à l’équipement et à l’investissement. A cet effet, le budget de fonctionnement représente 63% du budget préliminaire pour l’exercice 2018, soit 27 milliards de dinars, contre 36% pour l’équipement et l’investissement dont le budget s’élevé à 15,5 milliards de dinars. Ils ont détaillé, en outre, le budget de la wilaya d’Alger pour l’exercice 2018, consistant essentiellement en l’équipement et l’investissement, approuvé par les services de wilaya, notamment en ce qui concerne la poursuite du programme de réhabilitation et de modernisation de la capitale, d’aménagement de la Baie d’Alger inscrit au sein du plan stratégique de la capitale et du plan d’aménagement et d’urbanisme inscrit au sein de ce programme, en affectant une enveloppe estimée à 2,5 milliards de dinars au projet du plan stratégique de la capitale. Le Parc des grands vents bénéficiera de différents travaux de réaménagement pour avancer dans les travaux du projet de sa transformation en pôle touristique et de loisirs, notamment après son placement sous la tutelle de la wilaya qui veille à y créer un espace semblable à celui de La Sablette. Une enveloppe de 700 millions de dinars a été allouée au parc des Grands vents, selon le projet du budget préliminaire de l’année 2018, qui prévoit également une enveloppe de 500 millions de dinars pour les projets de gestion urbaine qui concernent plusieurs secteurs, à savoir l’irrigation, la jeunesse, les sports, l’action sociale, les travaux publics, les espaces verts, les cités, l’éclairage et autres. Selon le dossier adopté par les membres de l’Assemblée populaire de wilaya (APW), le montant de la contribution de la wilaya au projet de réhabilitation des immeubles y compris les ascenseurs s’élève à un milliard de dinars, outre 210 millions de dinars destinés à la démolition des immeubles menaçant ruines, aux constructions anarchiques et au relogement des familles sinistrées. Les travaux de la session ont été marquées par la présentation des membres de la nouvelle APW des recommandations des services de wilaya sur la prise en charge des structures de santé de proximité, notamment les polycliniques qui connaissent une grande affluence des citoyens, incitant les APC récemment élues à une prise en charge effective de l’aménagement des salles de soins situées dans les cités, particulièrement celles se trouvant dans les rez-de-chaussée des immeubles. Par ailleurs, les membres de l’APW ont recommandé la réalisation du projet d’un grand hôpital à Alger dans la commune de Staouéli et une bonne coordination entre les secteurs, dans les domaines de la santé scolaire, en inscrivant une enveloppe supplé- mentaire dans le prochain budget, affectée à la réalisation du 2e tronçon de la cité de l’enfance de Ben Aknoun. Il s’agit de la première session de l’APW, depuis l’installation des membres de ses membres et l’élection de son président, Abdelkrim Bennour, à l’issue des élections locales du 23 octobre dernier.