Projet de la radiale Oued Ouchayah – RN 38:  Mise en service, en août  prochain, du tronçon Oued Ouchayeh-Baraki

0
30

 

 

Le tronçon Oued Ouchayeh – Baraki du projet de  la liaison radiale entre Oued Ouchayah et la RN38 en direction de Blida,  sera mis en service en août prochain, a indiqué, mercredi, le directeur des  Travaux publics (DTP) de la wilaya d’Alger, Abderrahmane Rahmani.

Un tronçon du projet de la liaison radiale entre Oued Ouchayah et la route  nationale (RN) 38 à Baraki en direction de Blida (4,5 Km du viaduc) sera réceptionné et mis en service, en août prochain, et ce dans le but de  renforcer le réseau des routes urbaines et fluidifier le trafic important au niveau de cet axe routier vital de la capitale, a déclaré à l’APS M.  Rahmani. L’axe Baraki – Blida sera ouvert durant le premier trimestre 2020 et permettra de relier rapidement Alger Centre et l’autoroute est-ouest,  a-t-il ajouté. Le coût global de ce méga projet, dont la réalisation est confiée à l’Entreprise nationale des grands ouvrages d’art (ENGOA), est estimé à plus de 10 milliards de Da, précise M. Rahmani. Par ailleurs, les travaux de la pénétrante des Annassers au niveau de la  rocade Ain Naadja – RN 1 (Sud de Birkhadem) ont atteint un taux de réalisation de 30%, a-t-il fait savoir, soulignant que cet axe apportera « un plus » au réseau routier urbain, précisément entre Kouba et Birkhadem, une zone marquée par un trafic très dense. Quant au projet de la route entre la Rocade sud (à hauteur de Oued  Mazafran) et la RN 1, au niveau de Tessala El Merdja en direction de Zéralda sur une distance de 19 km, le DTP d’Alger a avancé le taux d’avancement de 60%. Précisant que son entrée en service devrait intervenir en 2020, M. Rahmani a qualifié cet ouvrage de « véritable » pénétrante nord-sud au niveau de l’ouest de la capitale. Le même responsable a rappelé que ces deux projets font partie de 6 grands  projets en cours de réalisation à Alger, dont celui de la RW 122 de Réghaïa et de la bretelle de Saoula, auxquels un budget de 40 milliards DA a été alloué. Le programme routier de la wilaya d’Alger inclue également une soixantaine de projets de proximité, tous aussi importants (routes communales et urbaines) qui seront lancés prochainement, a ajouté M. Rahmani qui souligne que ces projets financés par la wilaya s’inscrivent dans le cadre des  projets de développement. Rappelant que le réseau routier à Alger a été renforcé tout récemment par la mise en service d’une bretelle reliant l’autoroute Est à la RN 5 au niveau d’El Alia (700 millions DA) permettant de désencombrer l’axe principal de l’est de la capitale au niveau des communes d’El Mohamadia et de Bab Ezzouar, M. Rahmani a indiqué que cette bretelle permettait aux usagers de la route d’accéder à la RN 24 sans avoir à emprunter l’échangeur  des Bananiers, souvent encombré en raison de sa proximité du tramway.