Projet d’interconnexion de 4.000 établissements sanitaires via le satellite

0
370

Le ministre de la Santé, de la Population et  de la Réforme hospitalière, Mokhtar Hasbellaoui, a annoncé  à  Relizane le lancement prochain d’une opération d’interconnexion de 4.000  établissements sanitaires du pays via le satellite.

« Une grande opération visant l’interconnexion de 4.000 établissements  sanitaires du pays via le satellite est en cours de préparation, avec la  collaboration du ministère de la Poste, des TIC et de la numérisation et  sous l’égide du Premier ministère », a précisé Mokhtar Hasbellaoui, en marge  d’une visite d’inspection et de travail dans la wilaya de Relizane. Le ministre a indiqué que ce projet permettra de mettre en place un  système de données propre au secteur de la santé, facilitera l’exécution de  procédures et examens comme le télédiagnostic médical, et améliorera les  conditions de prise en charge du malade. Au cours de cette visite, le ministre a inspecté le nouvel hôpital de 120  lits d’Ammi Moussa, actuellement en phase d’équipement, après la fin des  travaux de réalisation. A cette occasion, il a invité les responsables concernés à achever  « rapidement » l’opération d’équipement afin de mettre en service cette  infrastructure « avant la fin de l’année en cours ». Cet hôpital, pour lequel une enveloppe de 2, 4 milliards DA a été  consacrée pour sa réalisation, prendra en charge plusieurs spécialités  médicales, un service des urgences médico-chirurgicales, un bloc opératoire  et de réanimation ainsi que des laboratoires d’analyses médicaux. Par ailleurs, le ministre a inspecté un chantier de construction d’un  hôpital à Mendes d’une capacité d’accueil de 60 lits. Les travaux  enregistrent un taux d’avancement de l’ordre de  75 %. Au chef-lieu de wilaya, Mokhtar Hasbellaoui a visité le chantier de la  future école de formation paramédicale dont les travaux tirent à leur fin.  Sur place, il a insisté sur sa mise en service à la prochaine rentrée de  formation afin de réduire le manque en personnels paramédicaux ressenti  dans la wilaya. Cette future école offrira 400 places pédagogiques et comportera plusieurs  infrastructures comme un amphithéâtre, des salles de cours et de travaux  pratiques, une bibliothèque, un réfectoire et deux dortoirs pour filles et  garçons ainsi que des infrastructures administratives annexes. Mokhtar Hasbellaoui s’est ensuite rendu au pavillon des urgences et à la  salle de réanimation de l’hôpital « Mohamed Boudiaf » de Relizane avant de  visiter une clinique privée. Le ministre a clôturé sa visite en présidant une réunion de travail avec  les cadres locaux de la santé et des directeurs des établissements de santé  de la wilaya.

Yasmine Derbal