Raccordement des établissements scolaires et  sanitaires au réseau internet via le satellite algérien: Imane Houda Feraoun a annoncé sa généralisation

0
23

 La ministre de la Poste, des  Télécommunications, des Technologies et du Numérique, Imane Houda Feraoun a  annoncé, mardi à Tissemsilt, la généralisation du raccordement des  établissements scolaires et sanitaires au réseau internet via le satellite  algérien.

Animant un point de presse en marge de sa visite d’inspection dans la  wilaya, la ministre a souligné que l’opération de raccordement des  établissements scolaires et sanitaires au réseau internet sera généralisée  via le satellite algérien à partir de février en cours pour s’achever dans  12 à 14 mois. Ce projet a été lancé comme « opération pilote » dans la wilaya d’Adrar l’an  dernier au titre du programme du président de la République, Abdelaziz  Bouteflika visant à élargir l’utilisation d’internet au profit des citoyens  sans exception, a-t-elle rappelé. Imane Houda Feraoun a fait savoir qu’Algérie Télécom Satellite a procédé à  l’acquisition des équipements pour concrétiser cette opération en plus de  la formation de 300 à 400 travailleurs des secteurs de l’éducation et de la  santé en collaboration les collectivités locales. Par ailleurs, la ministre a annoncé la confirmation, dans leurs postes, de  tous les jeunes recrutés par les entreprises « Algérie Poste » et « Algérie  Télécom » au titre du dispositif d’aide à l’insertion professionnelle (DAIP)  avant juillet 2017. Elle a ajouté, dans ce contexte, que 250 à 260 travailleurs non confirmés  ont été recensés à Algérie Poste, expliquant que leur situation est  « spéciale » et que l’étude de leurs dossiers a pris du temps parce que la  plupart d’entre eux ont été recrutés par d’autres entreprises dans le cadre  du DAIP et mis à la disposition d’Algérie Poste. Qualifiant leur recrutement de « hors cadre réglementaire d’Algérie Poste »,  Mme Feraoun a indiqué que la décision de son ministère est en faveur de ces  jeunes pour leur confirmation sans exception, même ceux venus des communes  et d’autres entreprises, soulignant que « toute infraction au règlement  intérieur d’Algérie Poste sera sanctionnée ». D’autre part, la ministre a fait savoir que 870 localités à travers le  pays et 178 réseaux routiers sont concernés par le raccordement au service  de téléphone mobile, signalant que les cahiers de charges relatifs à cette  opération sont prêts et que le ministère a mené des études là dessus. A ce titre, elle a indiqué que la dernière correspondance de l’Autorité de  régulation de la poste et des télécommunications a fixé dimanche prochain  pour ouvrir la concurrence entre opérateurs et procéder dans deux à trois  mois au lancement par les entreprises détentrices du marché de la  concrétisation de l’opération incluant même les zones à faible densité  démographique (1000 habitants) et les zones touristiques. Abordant les projets de son secteur dans la wilaya de Tissemsilt, M.  Feraoun a annoncé la réception cette année de quatre bureaux de poste,  l’aménagement de plus de dix bureaux postaux et le raccordement de onze  agglomérations au réseau de fibre optique avant juin prochain. Signalant que la couverture en téléphonie mobile par trois opérateurs de  téléphonie mobile dans la wilaya varie actuellement ente 85 et 57%, elle a  déclaré que l’autorité de régulation de la poste et des télécommunications  doit intervenir pour garantir une couverture d’au moins 90% en 3G et 4G par  l’opérateur Mobilis. Lors de sa visite dans la wilaya, la ministre a inauguré l’agence  commerciale d’Algérie Télécom qui a fait l’objet de réaménagement à Theniet  El Had, a suivi un exposé sur la situation de son secteur dans la wilaya et  a inspecté au chef-lieu de wilaya le centre de communications, un chantier  de réalisation d’une recette principale et le bureau de poste « El Hidhab »  qui enregistre des travaux d’aménagement. En outre, M. Feraoun a procédé à l’inauguration d’une agence commerciale  de l’opérateur Mobilis et à la mise en service d’un bureau postal mobile,  ainsi que le projet de fibres optiques à très haut débit à Hai « Es-saffah »  à Tissemsilt.