Ramadhan: Abdelkader Bensalah reçoit les ministres des Affaires religieuses et du  commerce

0
516

 Le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, a reçu,  jeudi, les ministres des Affaires religieuses et des Wakfs, Youcef  Belmehdi, et du Commerce, Said Djellab, à la veille du mois de Ramadhan.

Le ministre des Affaires religieuses et des Wakfs a abordé l’organisation  de la 16e édition du Prix international du Saint Coran, en présence de  participants issus de 50 pays, le concours national encourageant les jeunes  apprenants du Saint Coran, les festivités officielles de Leilat El Qadr  durant laquelle seront primés les lauréats dudit concours et des  personnalités notoirement connues pour leur attachement au Livre Saint,  ainsi que l’organisation de concours coraniques nationaux pour toutes les  tranches d’âge à travers le territoire national. Le chef de l’Etat « a instruit le ministre des Affaires religieuses et des  Wakfs de veiller à la bonne organisation des activités religieuses telles  que programmées en cette occasion par son département ministériel ». Pour sa part, le ministre du Commerce a présenté un exposé sur les  dispositions prises par son département dans le cadre des préparatifs  devant permettre de répondre, au mieux, aux besoins exprimés par les  citoyens, notamment en matière d’approvisionnement régulier du marché en  produits alimentaires de base, et d’intensification des opérations de  contrôle, à travers un dispositif opérationnel comprenant, notamment  l’établissement de prix référentiel quant à certains produits de large  consommation destiné à lutter contre la concurrence déloyale, le  renforcement du réseau de distribution des structures commerciales, la  réhabilitation de plusieurs marchés couverts de proximité de fruits et  légumes non exploités, la réalisation d’un certain nombre de marchés  commerciaux, dont le nombre passe de 866 à 1567, opération qui profitera,  en priorité à 13000 jeunes. « Parallèlement à ces mesures, il est envisagé  la mise en œuvre de nouvelles actions de contrôle pour contrer la  concurrence déloyale à l’effet de préserver le pouvoir d’achat du citoyen ». Le chef de l’Etat a instruit le ministre du Commerce « de veiller à  l’application diligente et rigoureuse de toutes les mesures nécessaires  pour assurer un suivi quotidien de la situation du marché tout au long du  mois de Ramadhan ».

T.M