Ramadhan: Plus de 70 000 familles subventionnées et 200 restaurants «Rahma» ouverts à Alger

0
436

Plus de 70 000 familles démunies issues des différentes communes d’Alger ont bénéficié de subventions en prévision du mois de Ramadhan qui verra également l’ouverture de 200 restaurants «Rahma», a indiqué la directrice de l’action sociale à la wilaya d‘Alger, Saliha Maayouche. «L’opération d’actualisation des listes a fait ressortir plus de 70 000 familles démunies auxquelles des subventions financières et couffins de Ramadhan ont été accordés dans le cadre de la solidarité», a-t-elle déclaré, précisant que «le budget de cette année (380 millions de dinars) a augmenté par rapport à celui de l’année précédente, et ce, grâce à la contribution du ministère de la Solidarité nationale à travers le Fonds de solidarité nationale outre les contributions de la wilaya d’Alger, du ministère des Affaires religieuses et du Croissant-Rouge algérien (CRA)». Elle a affirmé que «l’action de solidarité a été lancée depuis plus d’une semaine dans plusieurs communes d’Alger à travers la distribution des couffins relevant du quota de Fonds de solidarité nationale», tout en ajoutant que le couffin de cette année «est estimée à 5.000 DA». Soulignant la mobilisation de 1200 agents dont des volontaires, elle a indiqué que «les produits composant le couffin du Ramadhan sont soumis à un contrôle strict de la part des agents de la Direction du commerce». Elle a ajouté, en outre, que les contributions des communes à cette opé- ration de solidarité variaient d’une collectivité à une autre en fonction de leurs situations financière. S’agissant des restos «Rahma», Maayouche a expliqué que les services de la wilaya ont reçu à ce jour 145 demandes relatives à l’ouverture de tels espaces y compris ceux financés par les communes, affirmant que le nombre pourrait atteindre les 200 restaurants après l’approbation des dossiers des particuliers. Une commission spécialisée composée des membres de la Direction de l’action sociale, de la Protection civile, des Directions de la santé et du commerce, des Services d’hygiène et de santé au niveau des APC, s’attelle à mettre en place une série de mesures préventives pour éviter d’éventuels cas d’intoxication au niveau des restaurants collectifs. Concernant les ressortissants africains, la même responsable a indiqué qu’il est prévu de les orienter vers les mêmes restos «Rahma» destinés aux couches défavorisées à travers tout le territoire algérois.