Réfugiés palestiniens :  « Nous ne vous abandonnerons pas », assure l’UNRWA

0
123

 Après la décision des  Etats-Unis de cesser leur financement à l’UNRWA, l’agence des Nations Unies  pour les réfugiés de Palestine a réaffirmé sa détermination à poursuivre  ses opérations d’assistance et de protection.

« Nous ne vous abandonnerons pas (…) Votre dignité n’a pas de prix », a  déclaré le commissaire général de l’UNRWA, Pierre Kreienbühl, dans une  lettre ouverte adressée samedi aux réfugiés palestiniens répartis en  Cisjordanie, dans la bande de Gaza, en Jordanie, au Liban et en Syrie. « La décision sur le financement d’un Etat membre, bien qu’il soit notre  bailleur de fonds historiquement le plus généreux et le plus constant, ne  modifiera pas ou n’aura pas d’impact sur l’énergie et la passion avec  lesquelles nous concevons notre rôle et notre responsabilité envers les  réfugiés palestiniens. Elle ne fera que renforcer notre détermination », a  souligné le commissaire général. Le 31 août, le gouvernement américain a annoncé qu’il cessera de financer  les opérations de l’UNRWA. Dans un communiqué publié vendredi par le  département d’Etat américain, Washington avait indiqué « ne plus être  disposé à assumer la part très disproportionnée du fardeau des coûts de  l’UNRWA » et « ne plus vouloir engager de financement pour cette opération  irrémédiablement défectueuse », jugeant son modèle de fonctionnement et ses  pratiques financières comme étant « insoutenable et en mode de crise depuis  de nombreuses années ». M. Kreienbühl a fait part de son « profond regret » et de sa « déception »  quant à la nature de la décision des Etats-Unis. Le chef de l’UNRWA a  rejeté sans réserve les arguments avancés par Washington, soulignant que la  décision américaine « affecte l’un des partenariats les plus solides et les  plus fructueux dans les domaines de l’humanitaire et du développement » et  que le travail de son agence avait été salué par l’Assemblée générale des  Nations Unies et la Banque mondiale. L’annonce de l’arrêt du financement des Etats-Unis à l’UNRWA intervient  après une première réduction conséquente de l’aide américaine. En janvier,  les Etats-Unis avaient annoncé que leur contribution annuelle à l’agence  onusienne serait de 60 millions de dollars pour 2018 contre 360 millions en  2017. « Nous avons salué ce financement important à l’époque, mais avons  également souligné qu’il représentait une réduction de 300 millions de  dollars en termes de ressources et que notre organisation était confrontée  à une crise existentielle », a-t-il dit. « A aucun moment au cours des huit  derniers mois, nous n’avons été informés des raisons spécifiques de cette  réduction drastique », a-t-il ajouté. Pour le Commissaire général, la décision américaine semble « clairement  liée » aux tensions entre les Etats-Unis et les dirigeants palestiniens qui  ont suivi l’annonce faite par Washington de reconnaître Jérusalem comme  capitale d’Israël « et non pas à la performance de l’UNRWA ». La situation budgétaire de l’UNRWA est critique. Malgré les « dons  généreux » faits par plusieurs pays du Golfe, l’agence onusienne a besoin  d’urgence de plus de 200 millions de dollars pour surmonter la crise  financière à laquelle elle est confrontée cette année.