Relance du tourisme local / 60 établissements hôteliers entreront en service durant l’été

0
79

Les pouvoirs publics ont décidé de mobiliser tous les moyens nécessaires pour la réussite de la saison estivale 2018, à travers tout le territoire national.

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Abdelkader Benmessaoud a annoncé, mardi, l’entrée en service de 60 établissements hôteliers, au niveau des villes côtières, durant la saison estivale à venir.

S’exprimant à l’issue de la cérémonie de signature de deux conventions, le ministre a indiqué que l’entrée en service de ces établissements allait permettre le renforcement de la « capacité d’accueil du parc  national ». Cette initiative a comme autre objectif, de promouvoir le secteur et garantir la réussite de la saison estivale 2018.

Des opérations de réhabilitation ont  concerné, en 2016, près de 20 établissements hôteliers relevant du secteur public, à l’exemple des centres de Thalassothérapie, en plus du lancement de « 60 projets touristiques »  pour renforcer le parc hôtelier et tenter de faire face à la forte concurrence venant des pays voisins.

Rappelons dans ce sens, que pour lutter contre le retard accusé dans la réalisation des infrastructures d’accueil et d’hébergement, le ministre avait récemment sollicité, les Directeurs du tourisme d’intensifier « les opérations de contrôle des établissements touristiques et hôteliers ».

Le ministre Abdelkader Benmessaoud a donc Le ministre  a aussi affirmé, lors de la même rencontre, la nécessité « d’octroyer aux établissements hôteliers le droit de concession pour la gestion des plages limitrophes » et ce « conformément à un cahier des charges définissant leurs obligations ».

S’agissant de la cérémonie de signature, notons qu’elle a été présidée par le  ministre du Tourisme et de l’Artisanatet le Secrétaire général de l’Union des Travailleurs algériens (UGTA) Abdelmadjid Sidi Saïd.

Les deux conventions ont pour objectif de « permettre à des milliers de travailleurs d’accéder aux prestations des établissements hôteliers  publics et privés à des prix abordables » ainsi que « d’impliquer le secteur privé dans la nouvelle dynamique que connait le secteur du Tourisme à travers la promotion du tourisme local ».

La première convention, signée par le président du groupe public Hôtellerie, tourisme et thermalisme (HTT), Lazhar Bounafaâ, le Secrétaire national chargé des relations générales à l’UGTA Ahmed Guettiche et des Secrétaires généraux de 32 ligues relevant de la Centrale syndicale.

La deuxième convention, signée par le président du groupe public HTT et le représentant de la Fédération nationale des hôteliers qui compte 1900  établissements hôteliers privés.

Le ministre s’est félicité de cet évènement qu’il qualifiera d’ « historique et important » car visant le développement du « tourisme local » et la continuité des « réalisations du secteur de Tourisme dans les différentes wilayas ». Les vacanciers algériens pourront donc passer leurs vacances dans les hôtels publics et privés « à des prix abordables » et de bénéficier de « remises de  20 à 30% ». Il importe de noter que le gouvernement prévoit la mise en application  d’un  plan d’action pour la saison estivale 2018. Ce plan comprend autant de mesures pour la valorisation du potentiel touristique algérienne que des mesures pour assurer la sécurité des estivants et de l’environnement.

Amel Driss