Réserves énergétiques: Le Président Tebboune ordonne l’exploitation de tous les gisements

0
104

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, a donné l’instruction pour l’exploitation de tous les gisements existants dans le pays et pour relancer les activités de prospection des réserves non exploitées. L’instruction a été donnée lors de la réunion périodique du Conseil des ministres, tenue dimanche par visioconférence, a indiqué un communiqué de la Présidence de la République.

Le chef de l’Etat a ainsi donné des instructions précises en faveur de la relance des activités de prospection des réserves non exploitées à travers des études précises et documentées. Il a rappelé, dans le même cadre, que de nombreux gisements existent à cet effet aussi bien sur le territoire national qu’au large des côtes, en off-shore, où les potentialités sont réelles, comme l’indique le travail de prospection déjà réalisé. Le président de la République a souligné qu’un autre axe de travail devrait être organisé dans le secteur autour de la récupération des réserves existantes pour parvenir à relever, à brève échéance, le taux de récupération au-delà de 40%. Le chef de l’Etat a ordonné dans le même sillage qu’au premier trimestre 2021  devrait être arrêtée toute importation de carburant et de produits de raffinage. S’agissant du secteur des Mines, le président de la République a donné des instructions concernant l’exploitation optimale et transparente de toutes les potentialités minières dont dispose le pays et des richesses naturelles nationales. Il a insisté particulièrement sur la mise en exploitation, dans les plus brefs délais, de la mine de fer de Gara Djebilet, dans la wilaya de Tindouf, du gisement de zinc et plomb de Oued Amizour (Béjaïa) et sur la  relance du projet de fabrication de produits phosphatés à El Aouinet (Tebessa). Le président de la République a également demandé d’établir immédiatement la carte géologique de tous les gisements exploitables en terres rares, en tungstène, en phosphates, en barite et autres matériaux, tout en encourageant la confection des textes autorisant l’exploitation des gisements aurifères de Djanet et de Tamanrasset par les jeunes, pour la partie non exploitable industriellement, et lancer un partenariat, pour les grands gisements. D’autres décisions ont été prises, par ailleurs, par le président de la République, relatives au secteur de l’Energie concernant la poursuite des processus de raccordements locaux, notamment ceux des exploitations agricoles pour renforcer la production et créer des emplois. Il a également décidé le transfert de la réalisation de la ville de Hassi Messaoud au ministère de l’Habitat et la remise de l’Institut algérien du pétrole (IAP) sous l’autorité du ministère de l’Enseignement supérieur.

Moussa O. / Ag.