Réunion du Haut conseil de sécurité sur le coronavirus: Confinement partiel pour Alger et total pour Blida

0
90

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune a décrété, ce lundi, le confinement total, pour une durée de 10 jours, concernant la wilaya de Blida et un confinement de 19 h au lendemain à 7 h du matin pour la wilaya d’Alger.

Cette décision a été prise au cours d’une réunion du Haut conseil de sécurité, présidée par le président Tebboune, consacrée à l’examen et au suivi de l’évolution de la pandémie du coronavirus dans le pays, a précisé un communiqué sanctionnant cette réunion. Il a été décidé : «un confinement total, à domicile, pour une durée de 10 jours, renouvelables, avec interdiction de circulation de et vers cette wilaya», a précisé la même source, ajoutant que «les sorties à caractère exceptionnel doivent être autorisées au préalable par les services compétents de la Gendarmerie ou de la Sûreté nationale». Concernant la wilaya d’Alger, il a été décidé : «un confinement de 19h au lendemain à 7h du matin» a-t-on relevé, précisant que «cette mesure sera étendue à toutes les wilayas où est apparue et où apparaîtra le virus, conformément aux observations quotidiennes du ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière». Le communiqué a indiqué, toutefois, qu’un «décret exécutif sera publié pour préciser les dispositions prévues à travers cet ensemble de mesures». «Au plan national, il a été décidé, la fermeture de tous les cafés, restaurants et magasins, à l’exception de ceux d’alimentation (boulangeries, laiteries, épiceries, étals de fruits et légumes), tout contrevenant à cette mesure de fermeture se verra retirer sa licence et porté sur une liste noire (blacklisté) et n’aura plus aucune licence d’exploitation, pour les autres commerçants, il s’agira de la fermeture du local avec retrait du registre du commerce et interdiction définitive d’exercice. La fermeture des salles de fêtes de célébrations, de festivités familiales et autres, tout contrevenant s’exposera, en cas de récidive, à interpellation et sanction au motif de mise en danger d’autrui. Dans tout établissement et lieu recevant le public, doit être respectée une distance de sécurité obligatoire d’au moins un (01) mètre entre deux personnes, à charge pour les administrations concernées de veiller au respect de cette distance de sécurité, au besoin en faisant appel à la force publique. Interdiction de circulation des taxis à travers tout le territoire national. En cas d’infraction, la licence de taxi sera retirée au contrevenant», a fait savoir la même source.

Yasmine D.