RND: Azzedine Mihoubi se porte candidat

0
346

C’est désormais officiel. Azzedine Mihoubi , le SG par intérim du RND sera candidat pour la présidentielle du 12 décembre prochain .

Sa décision a été entérinée, Vendredi,par la majorité des membres du conseil national du parti qui se sont réunis, lors d’une session à l’hôtel Riadh de Sidi Fredj. Mihoubi a affirmé que le parti a pris cet engagement, par souci de servir le peuple et le pays qui traverse une crise politique depuis plusieurs mois. « « J’ai décidé, de me présenter, afin de bannir les pratiques négatives dans l’exercice de la politique », a-t-il ajouté. Selon l’ex-ministre de la culture,   Il faut miser sur la jeunesse qui doit avoir un rôle au sein des institutions de l’Etat ». Le candidat a tenu ensuite à saluer les « institutions constitutionnelles qui ont su préserver et maintenir la stabilité de l’Etat» ». Il a par ailleurs invité les citoyens à faire preuve de patience lors de cette phase sensible, insistant sur le besoin de luter contre les idées dévastatrices qui alimentent et nourrissent la déprime. Mihoubi a décliné les grands axes de son programme électoral fondé essentiellement sur « la nécessité de combler le vide au sein des structures de l’Etat dans ces moments historiques ». «  Notre priorité sera de contribuer aussi à la consécration de la volonté populaire en respectant les règles de la compétition politique », a-t-il renchéri. Il promet notamment de bannir « l’exclusion  en associant toutes les forces politiques du pays ». S’engageant à tenir compte de l’avis du peuple en toute circonstance, il a annoncé que « une pensée sur l’avenir » sera le slogan choisi pour sa future campagne électorale.Lors d’un point de presse animé à l’issue de la rencontre, Mihoubi a mis en avant le rôle de l’institution militaire dans la résolution de la crise. D’après lui , «  l’histoire et les futures générations donneront raison à l’ANP qui a tout fait pour préserver la stabilité du pays ». Il a fait remarquer que l’armée compte toujours dans ses rangs des moudjahidine intègres prêts à se sacrifier pour la patrie. Mihoubi a rappelé qu’elle a réussi sa mission en restant dans le cadre constitutionnel, contrant ainsi tous les complots qui se sont tramés contre notre pays, à l’intérieur et à l’extérieur. Parlant du rendez vous électoral du 12 décembre, il a exhorté le peuple à soutenir les efforts de l’ANP en accomplissant son devoir électoral car l’application des articles 7 et 8 passes par les élections » a-t-il soutenu. Le SG du RND se montre optimiste. Pour lui, «  le peuple mettra de coté ses différends jusqu’à ce qu’un nouveau Président de la République soit élu ». A propos de la restauration de la statue d’Ain Fouara de Sétif saccagée en 2017, Mihoubi a expliqué que cette opération avait couté 340 millions centimes démentant ainsi les allégations concernant le financement de ce projet. Il a profité enfin de l’occasion pour affirmer que le chanteur Rifka n’a profité d’aucun avantage du département de la culture. « Ministre, j’avais veillé à la rationalisation des dépenses », a-t-il assuré.