Russie: Poutine met en garde contre les « menaces qui pèsent sur la paix » dans le monde

0
32

Le président russe, Vladimir Poutine, a exprimé mercredi ses inquiétudes face aux dangers qui « menacent la stabilité » dans le monde, estimant que la paix est aujourd’hui « très fragile ». Lors de son allocution prononcée à l’occasion du « Jour de la Victoire », célébrée le 9 mai de chaque année, le président russe a mis en garde contre les menaces auxquelles le monde est confronté et a appelé à « tirer les leçons des guerres passées ».

« La guerre est un défi à la vie, à tout ce qu’elle a de meilleur. Nous  nous souvenons de la tragédie des deux guerres mondiales et des leçons de  l’histoire, elles ne nous autorisent pas à devenir aveugles », a déclaré  Poutine devant les participants et invités à la Parade de la Victoire commémorant le 73e anniversaire de la victoire sur le nazisme. « Les mêmes vieux réflexes apparaissent derrière les nouvelles menaces: l’égoïsme et l’intolérance, le nationalisme agressif et les prétentions à  l’exclusivité. Nous réalisons tout le sérieux de ces menaces », a-t-il dit, ajoutant qu' »il est important pour tous les pays, toute l’humanité de  réaliser que la paix est très fragile et que la stabilité renforce notre aspiration commune à entendre, à faire confiance et à se respecter l’un l’autre ». Ce mercredi, Moscou a célébré, à l’instar de toutes les autres villes  russes, le 73è anniversaire de la victoire sur le nazisme, en organisant  une imposante parade militaire sur la place Rouge qui a vu défiler plus de  13.000 militaires, environ 159 véhicules de combat et 75 avions. Le 9 mai en Russie est l’occasion d’un grand défilé militaire organisé à  travers le pays en mémoire du tout premier défilé de la victoire tenu le 24  juin 1945 sur la place Rouge sous le commandement du maréchal Joukov. Cette tradition est tombée en désuétude en 1991 avec la chute de l’URSS pour  renaître 1995 à l’occasion du 50e anniversaire de la victoire. Les medias russes rappellent que l’ex URSS a payé un lourd tribu lors de  la seconde guerre mondiale : 42 millions de morts. Ravagé par un conflit  sanglant, le pays déplore 19 millions de victimes militaires et 23 millions  de victimes civiles, selon les données révisées à la base des archives soviétiques rendues publiques en 2017.