Sahli insiste sur  l’enrichissement du  débat autour de la prochaine présidentielle

0
532

Le secrétaire général de l’Alliance nationale  républicaine (ANR), Belkacem Sahli, a appelé samedi à Alger les différents  partenaires sur la scène politique à contribuer « sérieusement et  efficacement » à enrichir le débat autour de la prochaine présidentielle, en  œuvrant à convaincre le peuple de leurs propositions et programmes.

Présidant la réunion du bureau national élargie aux secrétaires des  bureaux de wilayas du parti, M. Sahli a salué « la teneur du message du  président de la République, à l’occasion de la rencontre Gouvernement-walis  dans lequel il a affirmé que « Si certains réduisent les enjeux du présent  et de l’avenir au changement et à la succession des responsables et des  personnes(…), il n’en demeure pas moins que l’enjeu est beaucoup plus  grand, il y va de la protection des réalisations accomplies par le peuple  et de leur préservation et valorisation. Il s’agit, également, de se hisser  à un niveau plus élevé dans l’acte de développement et dans l’action  politique ».  A ce propos, M. Sahli a souligné l’impératif « d’approfondir la  décentralisation, de valoriser les potentialités humaines, de promouvoir le  service public, d’améliorer la qualité des services, et de lutter contre la  corruption et la bureaucratie ».  A ce propos, le SG du parti a favorablement accueilli les décisions et  recommandations émanant de cette réunion qui se veut ½ un espace d’échange  et de dialogue constructif entre les différentes parties ayant pris part au  processus du développement local intégré, notamment en matière de levée de  contraintes, de soutien aux initiatives locales, et d’amélioration de la  gouvernance régionale. Pour ce faire, « il faudrait se débarrasser du  fardeau de la bureaucratie, impliquer la collectivité locale dans la  préparation d’un climat attractif, rationaliser les dépenses, et relancer  les investissements sur le terrain », a-t-il soutenu.  « Surmonter les difficultés économiques que rencontre l’Algérie requiert la  participation de tout un chacun dans le cadre d’une politique de solidarité  nationale basée sur la dynamisation et l’optimisation du rendement des  collectivités et des assemblées élues qui représentent et incarnent la  souveraineté du peuple », a-t-il fait savoir.   Par ailleurs, M. Sahli a réitéré la position de son parti qui soutient le  président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et le principe de   « continuité », en vue de « préserver les acquis, remédier aux carences  recensées, approfondir les réformes et concrétiser la pratique  démocratique ». Revenant sur la situation sociale, M. Sahli a mis en avant « l’impératif de  préserver le pouvoir d’achat des citoyens, la protection du foncier  agricole et la consolidation de la sécurité alimentaire.