Saïd Chengriha à partir de Béchar: «L’Algérie mérite que son Armée soit toujours à la hauteur des défis actuels»

0
117
03/01/2021 Le Général de Corps d'Armée, Saïd Chanegriha, chef d'Etat-major de l'Armée nationale populaire (ANP), a effectué dimanche une visite aux unités militaires dans la zone de Messelmoune à Tipaza, suite à la réussite de l'opération antiterroriste

Le général de corps d’armée, Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a affirmé, ce lundi à Béchar, que l’Algérie, «grande» et «forte» de par son histoire et sa géographie, méritait que son Armée «se place toujours à la hauteur des défis actuels», notamment dans les «conditions d’instabilité» que connaît la région.

«C’est un grand honneur pour l’ANP, digne héritière de l’Armée de libération nationale (ALN) de s’élever au rang des dépositaires du legs des chouhada et d’être à la hauteur des exigences du devoir national, de la responsabilité de défense de la patrie, de la préservation de son unité, de la protection de ses richesses et de la sauvegarde de sa souveraineté, notamment dans les conditions d’instabilité que connaît notre région», a affirmé  le général de corps d’armée, à l’issue d’un exercice tactique avec munitions réelles, intitulé «Al-Hazm 2021», qu’il a supervisé dans la 3e Région militaire, et qui s’inscrit dans le cadre de l’évaluation de la première phase du programme de préparation au combat au titre de l’année 2020-2021. En effet, «l’Algérie grande et forte, de par son histoire et sa géographie, tournée vers un avenir qui s’élève à la hauteur de cette histoire et de cette géographie, mérite que son Armée soit constamment à la hauteur de ces enjeux auxquels elle fait face aujourd’hui, et qu’elle demeure éternellement libre et souveraine, et tenace face aux ennemis d’hier et d’aujourd’hui». Intervenant lors d’une rencontre avec les personnels des unités ayant exécuté l’exercice, «pour les féliciter pour les efforts consentis lors de la préparation et l’exécution de cet exercice tactique avec munitions réelles, dont les résultats étaient probants, traduits par la précision des tirs avec les différentes armes», le général de corps d’armée a mis en avant «l’importance de ces efforts qui visent à développer l’expérience au combat, à consolider les connaissances et les aptitudes et à conférer la synergie et la complémentarité à l’action collective». A ce propos, le chef d’état-major de l’ANP a indiqué : «Je suis entièrement convaincu que les efforts que nous déployons lors de l’exécution de ces exercices tactiques, ayant pour objectif de développer l’expérience au combat, de consolider les connaissances et les aptitudes et de conférer la synergie et la complémentarité à l’action collective, au sein du corps de bataille de l’ANP, sont des efforts visibles sur le terrain et leurs résultats sont palpables, tant au plan d’aguerrissement opérationnel qu’au plan de disponibilité au combat de nos Forces Armées, toutes composantes confondues et ce, grâce à l’application totale et efficace sur terrain des programmes de préparation au combat et de lutte contre le terrorisme, comme en témoignent les résultats obtenus dans ce domaine». Auparavant, le général de corps d’armée, Saïd Chengriha a suivi, en premier lieu, un exposé présenté par le général-major Mustapha Smaïli, commandant de la 3e Région militaire, puis un exposé sur l’exercice, présenté par le commandant du secteur opérationnel (Sud de Tindouf). Cet exercice tactique, exécuté avec munitions réelles, a pour but de «tester la disponibilité au combat des unités du secteur, outre l’entraînement des commandants et des états-majors à la conduite des opérations, le développement de leurs connaissances en matière de planification, de préparation, d’organisation et d’exécution et les mettre en conditions de guerre réelle». Au champ de tirs, le général de corps d’armée «a suivi de près les actions de combat exécutées par les unités engagées, en commençant par celles exécutées par l’aviation devancée par un avion de reconnaissance, jusqu’à la participation des unités des Forces terrestres toutes armes confondues». L’exécution de cet exercice «a été marquée, dans tous les étapes, par un professionnalisme et un niveau tactique et opérationnel élevés, reflétant l’efficacité des actions exécutées tant au plan de la planification que de l’exécution sur le terrain, ainsi que les aptitudes des cadres en matière de montage et de conduite des différentes actions de combat et la maîtrise, par les personnels, des différents systèmes d’armes et équipements mis à disposition, ce qui a contribué grandement à la concrétisation des objectifs fixés». «Les avions de combat ont été ravitaillés en vol lors du déroulement de cet exercice. Il s’agit d’une opération minutieuse exécutée avec un franc succès, sachant que ce genre d’opérations requiert tant de performance et de perfection, ce qui reflète les grandes aptitudes et le professionnalisme des différentes composantes de l’ANP». «A l’issue de sa rencontre avec les personnels des unités ayant exécuté l’exercice, le général de corps d’armée a procédé à l’inspection et au passage en revue des unités ayant exécuté cet exercice.

  1. M. /A. G.