Salon de la formation et métiers d’avenir: Plus de 20 000 visiteurs attendus

0
123

Le troisième Salon de la formation et des métiers d’avenir (SAFEM), se tiendra du 24 au 27 septembre 2018 au Palais des expositions, (SAFEX), à l’initiative de «Sunflower communication».

Près d’une cinquantaine d’exposants entre établissements de formation nationaux ou étrangers, entreprises publiques, privées, et organismes divers, prendront part au salon. Pas moins de 500 postes dans divers domaines et spécialités seront pourvus à cette occasion. Les organisateurs s’attendent à plus de 20 000 visiteurs. «Notre objectif est d’inciter les opérateurs économiques nationaux à donner plus d’importance à la formation car une ressource humaine formée et maîtrisant les outils technologiques est la base du développement de toute activité», a indiqué, hier, le commissaire du SAFEM, lors d’une conférence de presse.

La 2e édition du SAFEM a enregistré la présence de 33 exposants et de 13 000 visiteurs, et 700 demandeurs d’emplois avaient été embauchés. Menouar Abed, directeur d’emploi.net, premier site de recrutement en ligne lancé en 2002, compte apporter un peu de dynamisme et animation au salon. «Le salon n’apportait rien de nouveau. Les exposants faisaient plus du marketing, présentaient leurs entreprises sans rien offrir de concret aux candidats à l’emploi ou à la formation», a-t-il fait remarquer. L’ancien ministre des Finances, et expert économique, a relevé que «les organisateurs ont pour la première fois choisi un expert économique comme sponsor, au lieu des entreprises qui finançaient l’événement». Abderrahmane Benkhalfa parraine un événement connu dans le milieu économique et financier. Selon lui, «c’est le marché du travail, l’économie des services qui est au cœur de la phase à venir». «Nous avons dépassé la phase des grands investissements.

L’Algérie passe au post-investissement», a-t-il soutenu. «Contrairement à ce qu’on pense, tout ce qui est numérisation et dématérialisation ne peut fonctionner que lorsqu’il y a des compétences humaines», a-t-il expliqué. Djamil Lardjane, représentant de la Caisse nationale d’assurancechômage, a rappelé que la caisse, présente dans les 48 wilayas, a financé plus de 140 000 entreprises. Placé sous le thème «Formation, employabilité, Avenir», cet événement se veut un espace de rencontres, d’échanges et de découvertes de nouveaux horizons pour les établissements de formation, chefs d’entreprises, experts en GRH et jeunes en quête d’une formation, d’un métier. L’Agence nationale du développement des parcs technologiques (ANPT), le CIP et emploi.net s’ajoutent aux anciens partenaires du salon (CNAC et centre de recherche et du développement des énergies renouvelables). Des conférences-débat sur des thèmes d’actualité seront animées par d’éminents spécialistes et dirigeants expérimentés.