Salon national d’arts plastiques d’Oran: Hommage au regretté artiste Bachir Belhouari

0
25

 

La sixième édition du Salon national d’arts plastiques, ouvert mardi soir au musée national « Ahmed Zabana » d’Oran, est une occasion de revisiter la mémoire du regretté artiste-peintre Bachir Belhouari, en guise de reconnaissance à ce qu’il a donné pour le développement des arts plastiques en Algérie.

Cette édition prévoit l’exposition de 40 tableaux de jeunes artistes de différentes wilayas du pays traitant de thèmes divers mettant en valeur les écoles d’art dont celles de l’impressionnisme, de l’abstrait, du réalisme, du surréalisme et de l’art contemporain, a indiqué le conseiller principal de la maison de la culture, Neskif Ahmed. De son côté, le directeur de la culture, Kouider Bouziane, a souligné à l’ouverture de cette édition : « Cette manifestation de trois jours constitue une occasion pour encourager des jeunes talents en quête d’illustration sur la scène artistique ». « L’évènement vise à réaffirmer le soutien des établissements culturels aux jeunes créateurs, à ouvrir le champ à la rencontre d’une pléiade d’anciens peintres pour échanger les expériences et garantir la pérennité de l’art plastique », a déclaré pour sa part la directrice de la maison de la culture, Kouadri Bakhta, lors de ce salon qui a vu la présence de figures artistiques célèbres, dont Mohamed Oulhaci, Abdelkader Boukherssat et le sculpteur Zaki Salem résidant à Bou Saada (wilaya de M’sila). De jeunes créateurs ont estimé à l’unanimité dans leurs interventions que le défunt Bachir Belhouari, un des doyens des arts plastiques à l’ouest du pays, avait contribué à la formation d’une génération de jeunes peintres et à leur accompagnement en matière de recherche dans le domaine des arts plastiques. L’artiste-peintre a encouragé les jeunes à prendre part à plusieurs expositions artistiques pour approfondir leurs connaissances dans le contact avec l’élite et promouvoir leurs talents, a-t-on relevé. En hommage à cet artiste, la maison de la culture « Zeddour Brahim Belkacem », initiatrice de cette manifestation, a réservé une partie de l’exposition aux œuvres artistiques de Bachir Belhouari, dont sa dernière toile où il met en exergue la beauté architecturale du théâtre régional « Abdelkader Alloula » d’Oran, en plus de la projection d’un documentaire sur sa vie, son parcours artistique en présence de membres de sa famille. Bachir Belhouari, décédé le 28 décembre 2016, était enseignant et directeur des études à l’école des Beaux arts d’Oran, chercheur en arts plastiques et artiste créateur. Le salon national des arts plastiques, auquel contribue le musée public national « Ahmed Zabana », prévoit un concours de dessin avec les artistes et une conférence sur le thème : « L’image et les orientalistes », animée par l’universitaire Mohamed Hamdane de l’école des Beaux arts d’Oran.