Santé : 8,9 millions  d’élèves et étudiants ont  bénéficie de visites médicales en  2018

0
333

 Quelque 98 % des élèves des trois paliers  scolaires et des étudiants universitaires ont bénéficié de visites  médicales l’année scolaire écoulée au niveau nationale, a révélé dimanche à  Mascara un responsable au ministère de la Santé, de la Population et de la  Réforme hospitalière.

« 8,9 millions d’élèves et étudiants ont bénéficié lors de l’année  2017-2018 de visites médicales des équipes des Unités de dépistage et de  suivi (UDS) dans les établissements scolaires et les Unités de médecine  préventive au niveau des établissements d’enseignement supérieur, ce qui  représente 98 % du nombre d’élèves et d’étudiants algériens », a indiqué le  chargé de la santé scolaire et universitaire, Pr Youcef Terfani, en marge  de l’ouverture d’une conférence régionale sur la santé scolaire et  universitaire. « Le succès dans le domaine du dépistage et de la consultation médicale des  élèves et des étudiants n’a pas été bien accompagné en matière de prise en  charge médicale et sanitaire de cette catégorie », a-t-il déploré, signalant  que le nombre de bénéficiaires de prise en charge est de « 50 % ». « Un grand travail est attendu des responsables du dossier de la santé  scolaire et universitaire dans les wilayas pour améliorer la prise en  charge des élèves et des étudiants ainsi que la prévention contre les  maladies », a estimé Pr Terfani, proposant l’ouverture de nouvelles unités  de santé dans les établissements et universités et leur dotation de  généralistes, de chirurgiens dentistes, de psychologues et d’infirmiers, en  plus de la programmation de séances supplémentaires de cours de  sensibilisation des élèves pour la promotion de la santé mentale. Par ailleurs, le responsable a indiqué que le ministère de la Santé, de la  Population et de la Réforme hospitalière a mis en place tous les moyens  pour la réussite de la campagne de vaccination des élèves suivant un  nouveau calendrier (préparation d’équipes de vaccination, apport de vaccins  suffisants, ….) pour parer contre la propagation de maladies dont la  rougeole qui a touché, à ce jour, 23 enfants non vaccinés et contaminés. Les établissements scolaires et d’enseignement supérieur comptent 2.415  unités de dépistage et de suivi sanitaire disposant de 3.100 généralistes,  2.200 chirurgiens dentistes, 1.900 psychologues et 2.840 infirmiers. Des responsables de la santé scolaire et santé universitaire de 10 wilayas  de l’Ouest prennent part à cette conférence régionale de deux jours ouverte  hier , pour évaluer au sein cours d’ateliers l’application du programme  national de santé scolaire et universitaire et recenser les difficultés  rencontrées.

Yasmine Derbal