Santé:  Le comité national contre les maladies à transmission hydrique officialisé  

0
53

 

Le décret exécutif portant création d’un comité  national de prévention et de lutte contre les maladies à transmission  hydrique, fixant ses missions, son organisation et son fonctionnement vient  d’être publié au Journal officiel dans son dernier numéro.

Placé auprès du ministère de l’Intérieur, ce comité est « un organe  permanent d’aide à la décision, de concertation, de coordination, de soutien, de suivi et d’évaluation en matière de prévention et de lutte  contre les maladies à transmission hydrique (MTH) ». Il dispose d’un comité opérationnel et des comités de wilaya, de circonscription administrative,  de daïra et de commune. Il est chargé notamment d' »élaborer et d’adopter les programmes de prévention et de lutte contre les MTH au niveau national et de déterminer  les mécanismes de leur mise en úuvre, d’évaluer les ressources humaines, matérielles et financières à mobiliser par les secteurs concernés pour mettre en úuvre les programmes de prévention et de lutte contre ces  maladies ». Le comité est chargé également de « renforcer la coordination entre les secteurs par la proposition de mesures opérationnelles communes, d’élaborer un plan d’information, de communication et de sensibilisation  intersectoriel, de donner son avis sur tout projet de texte législatif ou réglementaire relatif à la prévention et à la lutte contre les MTH ». Il est appelé, en outre, à « recevoir, évaluer et valider les rapports d’activités établis par les différents secteurs concernés, le comité  opérationnel et les comités locaux, suivre l’évolution de ces maladies et l’exécution des mesures prises en matière de lutte ». Il s’agit, en outre, de « proposer toute action de recherche en rapport avec les missions de ce comité, élaborer un rapport annuel sur ses activités en matière de prévention et de lutte contre les MTH et le  transmettre au Premier ministre, au ministre des Finances et aux secteurs concernés ». 

Y.D