Sécurisation des frontières: Les forces de l’ANP à l’honneur

0
87

Plusieurs opérations ont été menées par des unités et des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP), durant la période du 31 mars au 6 avril, dans le cadre de la sécurisation des frontières, la lutte contre la contrebande et le crime organisé, ce qui dénote du haut professionnalisme des Forces armées à préserver et prémunir le pays contre toute forme de menace.

Dans le cadre de la lutte contre la criminalité organisée, et en continuité des efforts intenses visant à venir à bout du fléau du narcotrafic dans notre pays, des détachements combinés de l’ANP ont intercepté, en coordination avec les différents services de sécurité dans diverses opérations exécutées à travers les différentes Régions militaires, 45 narcotrafiquants et saisi de grandes quantités de kif traité s’élevant à 19 quintaux et 10 kilogrammes, que les bandes criminelles ont tenté d’introduire à travers les frontières avec le Maroc. À ce titre, des détachements de l’ANP et les services de la Gendarmerie nationale et des Garde-frontières ont arrêté, lors d’opérations distinctes au niveau des territoires, des  2e et 3e RM, 19 narcotrafiquants et saisi 18 quintaux et 48 kilogrammes de kif traité, alors que 26 narcotrafiquants ont été appréhendés et 62 kilogrammes de la même substance, ainsi que 41 707 comprimés psychotropes saisis dans diverses opérations menées dans les autres RM. Des détachements de l’ANP ont intercepté, à Tamanrasset, In Guezzam, Bordj Badji Mokhtar et Djanet, 393 individus et saisi 16 véhicules, 349 groupes électrogènes, 210 marteaux-piqueurs, 7 détecteurs de métaux, des outils de détonation et d’autres équipements utilisés dans des opérations d’orpaillage illicite, ainsi que 732 sacs de mélange d’or brut et de pierres, tandis que 12 autres individus ont été arrêtés, et 9 fusils de chasse, 2 pistolets automatiques, 41 quintaux de tabacs et 8372 unités de différentes boissons ont été saisis lors d’opérations distinctes menées à Tamanrasset, El-Oued, Biskra, Jijel, Sétif et Oum El Bouaghi. Par ailleurs, les Garde-frontières ont déjoué des tentatives de contrebande de grandes quantités de carburants s’élevant à 6787 litres à Tébessa, El-Tarf, Souk Ahras et Ouargla, tandis que 107 immigrants clandestins de différentes nationalités ont été appréhendés à In Salah, Adrar, Tlemcen, Naâma, Djanet, Ghardaïa et In Amenas. Récemment, le général de Corps d’Armée Saïd Chengriha, chef d’Etat-major de l’Armée nationale populaire (ANP), a appelé à contrecarrer toute tentative susceptible de menacer l’intégrité territoriale du pays. Lors d’une visite de travail et d’inspection qu’il a effectuée, jeudi dernier, à la 6e RM à Tamanrasset, Chengriha a exhorté les personnels de cette Région sensible à consentir davantage d’efforts dévoués, afin de contrecarrer et avorter toute tentative susceptible de menacer l’intégrité territoriale de notre pays. «Les événements et évolutions successifs que connaît notre environnement géographique, ainsi que tout ce qui se passe à proximité de nos vastes frontières nationales, constituent un motif fondamental pour redoubler de vigilance et accroître la prudence. Soyez certains que l’instabilité que connaît notre proche et lointain voisinage ne pourra constituer un danger sur l’intégrité de notre territoire national», a-t-il affirmé. «J’aimerais également, en cette occasion, vous transmettre les encouragements, les salutations et les remerciements de Monsieur le président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, pour tous les efforts que vous consentez dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et le crime organisé afin de préserver le legs des vaillants chouhada. Soyez, donc, au niveau de cette 6e RM, à la hauteur des attentes de votre patrie et votre armée, comme vous l’avez toujours été», a-t-il indiqué.

Le général de Corps d’Armée a souligné «qu’outre la préservation permanente de la souveraineté nationale, il y a lieu de faire face à toutes les menaces des terroristes et criminels qui essayent de tirer profit des reliefs géographiques de cette Région pour perpétrer leurs dangereux desseins qui visent notre pays, sur les plans sécuritaire, social et économique». Il a ajouté que «la prudence ne se limite pas uniquement à la préservation continue de la souveraineté nationale, ni à faire face à tous les éventuels défis, mais s’étend pour englober toutes les menaces terroristes et criminelles que les groupuscules criminels, avec tous leurs réseaux et ramifications, veulent perpétrer, en exploitant la nature géographique de cette RM, et en essayant d’en faire, vainement, un refuge sûr pour réaliser leurs desseins hostiles aux dangereux impacts sur le présent et l’avenir de notre pays sur les plans sécuritaire, social et économique», a-t-il dit. Dans ce sens, la stratégie élaborée et mise en œuvre par le haut commandement de l’ANP, sous les directives du président de la République, chef suprême des Forces armées, ministre de la Défense nationale, a permis de mettre hors d’état de nuire de nombreux criminels qui planifiaient des attentats terroristes et de déjouer plusieurs tentatives d’introduction d’armes et de munitions sur les frontières du pays. Ces opérations, organisées et coordonnées entre les différentes unités de l’ANP et les forces de sécurité, ont permis également l’arrestation d’un grand nombre de contrebandiers et la récupération d’importants lots d’armements, de munitions, de drogues, de carburants et de marchandises prohibées. Depuis le début de l’année en cours, le bilan de ces opérations fait ressortir des résultats sans précédent en matière de lutte contre le terrorisme, contre la contrebande, le trafic et la criminalité organisée avec l’élimination et l’arrestation d’un nombre important de terroristes, le démantèlement de plusieurs réseaux de soutien et la destruction d’un grand nombre de casemates et d’abris servant de refuges aux groupes terroristes. Ces résultats ont été obtenus grâce aux orientations du haut commandement de l’ANP visant l’intensification des opérations de lutte contre les résidus des groupuscules terroristes, d’assurer une vigilance permanente et de préserver la disponibilité opérationnelle à son plus haut niveau pour faire face à toute éventuelle menace visant la sécurité et la stabilité du pays. Cela reflète la volonté affichée du haut commandement de l’ANP à mettre en échec les desseins macabres de ces criminels et démontre le professionnalisme, la vigilance et la détermination de nos forces armées à la sauvegarde des intérêts suprêmes du pays et la protection de la souveraineté du territoire national. C’est dans ce sens que le général de corps d’armée, Saïd Chengriha, chef d’état-major de l’ANP, n’a pas manqué, lors de ses visites dans les différentes Régions militaires, d’exhorter  les éléments de l’Armée à être conscients de la délicatesse des missions à accomplir pour contrer tout éventuel danger et défendre la sécurité de l’Algérie et sa souveraineté nationale. Il a également réitéré l’engagement ferme et la détermination permanente du haut commandement de l’ANP pour permettre à l’Algérie de surmonter tous les défis, assurant que la garantie de la sécurité et la stabilité de l’Algérie demeurent l’ultime souci au sein de l’ANP qui œuvre avec dévouement à atteindre les plus hauts niveaux de puissance et de travail professionnel. Il faut dire qu’au moment où l’Algérie est confrontée à de multiples défis sécuritaires et économiques, les forces de l’ANP continuent à œuvrer pour que le pays puisse poursuive sa progression dans la paix, la stabilité et la quiétude. La détermination du chef de l’Etat, porteur d’une vision claire pour transformer l’Algérie avec des changements en profondeur, ont été mis en évidence par plusieurs formations politiques qui n’ont pas manqué de relever que l’instabilité qui persiste dans notre environnement régional est une autre raison d’appeler inlassablement en faveur de l’apaisement de la société qui a besoin de rassembler ses énergies pour déjouer toutes les tentatives internes ou externes hostiles à l’Algérie. Dans le même ordre d’idées, de nombreux acteurs politiques ont rendu hommage à l’ANP pour sa mobilisation permanente, son engagement exemplaire, ainsi que ses lourds sacrifices pour garantir l’intégrité du territoire national et préserver la sécurité de la Patrie, de ses citoyens, et de son économie. Ils ont considéré que la mobilisation de l’ANP et des services de sécurité doit être accompagnée d’une vigilance permanente de la population afin de déjouer toute tentative d’attentat terroriste à l’intérieur et toute tentative d’infiltration criminelle de l’extérieur. D’autres observateurs ont considéré que l’expérience algérienne en matière de lutte contre le terrorisme est «exhaustive et intégrée», dont l’objectif ne s’était pas limité uniquement à la lutte contre ce fléau, mais a également concerné l’accompagnement des victimes de la tragédie nationale. Cela est dicté par la nécessité de la préservation et le renforcement des divers acquis et l’impératif de l’adaptation des objectifs tracés avec le processus de développement des Forces armées. Dans ce contexte, le maintien de la dynamique actuelle n’est pas un objectif en soi, mais plutôt l’accélération de sa cadence en adéquation avec la concrétisation des objectifs escomptés, estiment ces mêmes observateurs. Pour eux, cela nécessite la préservation et le renforcement des acquis, tout en œuvrant à focaliser davantage les efforts sur l’excellence et la perfection, en adoptant une démarche juste et pertinente dans l’évaluation continue de ce qui est réalisé sur le terrain. Il s’agit également d’emprunter une méthodologie de travail planifiée qui tient compte, non seulement de la concrétisation des objectifs tracés, mais aussi et surtout de l’impératif de veiller à l’adaptation de ces objectifs avec le processus de développement de l’ANP et son avenir. C’est ainsi qu’on peut asseoir, de manière solide et correcte, un processus professionnel fructueux, a-t-on souligné.

  1. Benslimane