Sécurité aux frontières avec la Tunisie, la Libye et le Mali : L’Algérie élève d’un cran le niveau

0
215

Plusieurs tentatives d’infiltration d’éléments terroristes sur le territoire algérien ont été mises en échec. Il est à noter que les unités de l’Armée nationale populaire (ANP) procèdent régulièrement au démantèlement de caches d’armes et de munitions suite à la multiplication de patrouilles de reconnaissance près des frontières. Le 30 août, une cache d’armes contenant une mitrailleuse 14,5 mm avec base, un lance-roquettes de type RPG 7, trois pistolets-mitrailleurs de type Kalachnikov, quatre roquettes A/C ainsi qu’une énorme quantité de munitions de différents calibres (66 573 balles) a été découverte et détruite à El Oued. Après l’attentat de Tiaret contre un commissariat de police qui a coûté la vie à un policier, outre le kamikaze auteur de l’attentat, le ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire, Noureddine Bedoui, a appelé l’ensemble des Algériens à «faire preuve d’une grande vigilance» et à «assister les différents corps de sécurité» dans leurs missions en vue de préserver la sécurité et la stabilité de l’Algérie. Le ministre de l’Intérieur a saisi cette occasion pour saluer les efforts consentis par les différents corps de sécurité, notamment les éléments de l’Armée nationale populaire (ANP) déployés aux frontières, pour préserver la sécurité de l’Algérie. Notons enfin que plusieurs rapports sécuritaires étrangers mettent en garde contre le repli des éléments appartenant à la nébuleuse Daech vers leurs pays d’origine, car l’étau se resserre autour d’eux en Irak et en Syrie suite aux nombreux coups de boutoir subis dans ces pays.