Selon la banque américaine Bank of America (BoA): Le baril de pétrole à 100 dollars en 2019

0
110

Le prix du baril de pétrole brut pourrait atteindre la barre des 100 dollars dès la prochaine année. C’est ce qu’ont prédit, ce jeudi, les analystes de la banque américaine Bank of America (BoA), cités par plusieurs médias américains. Le cours du baril de brut, qui se situe actuellement aux alentours de 77 dollars, devrait atteindre les 90 dollars durant le 2e trimestre de l’année 2019 alors que les stocks mondiaux rétrécissent, a affirmé la banque.

 

Les cours pourraient même aller plus haut, compte tenu des développements géopolitiques tels que les conséquences du retrait des États-Unis de l’accord sur le nucléaire iranien. Bank of America est ainsi devenue la première banque de Wall Street à suggérer un retour d’un baril à 100 dollars, un niveau que le pétrole n’a plus atteint depuis 2014. «En regardant les 18 prochains mois, nous nous attendons à un équilibre plus serré entre l’offre et la demande mondiales», a affirmé Francisco Blanch, responsable au sein de la BoA. Les risques susceptibles d’affecter ses projections seraient une éventuelle perturbation de l’accord de plafonnement de la production signé par l’Opep et la Russie. «Nous voyons une forte possibilité que l’Opep travaille avec la Russie en 2019 pour établir un prix plancher pour le pétrole», a toutefois tempéré Bank of America. La banque d’investissement américaine Goldman Sachs prévoit pour sa part un cours du Brent à 82.5 dollars durant les prochains mois. S’il affirme qu’il y a une chance que les prix puissent dépasser ce niveau, Goldman prévoit toutefois un cours du brut plus calme en 2019.