Selon la revue El Djeïch : Poursuite de la modernisation au sein de l’ANP à un rythme «soutenu»

0
604

Le rythme soutenu de développement et de modernisation au sein de l’Armée nationale populaire (ANP) se poursuit à différents niveaux avec «rigueur et sérieux», a souligné la revue El Djeïch dans son dernier numéro de décembre 2016. «Le rythme soutenu de développement et de modernisation au sein de l’ANP se poursuit à différents niveaux avec rigueur et sérieux, ce qui lui a permis d’atteindre un degré de développement élevé et une place conforme à la grandeur de l’Algérie», est-il mentionné dans l’éditorial de cette revue. L’ANP est également «au diapason des défis» auxquels l’Algérie est confrontée dans une conjoncture internationale et régionale, caractérisée par l’instabilité et les foyers de tension», lit-on dans l’éditorial de ce mensuel, édité par l’ANP. Des acquis qui n’auraient pas pu se concrétiser, comme l’a affirmé le vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP, le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah «sans une action permanente» et «une vision rationnelle à long terme, ainsi que le suivi permanent sur le terrain, en plaçant l’intérêt du pays au-dessus de toute autre considération». Par ailleurs, il est souligné que «durant l’année 2016, l’ANP a poursuivi avec détermination la lutte contre les résidus des groupes terroristes, le crime organisé et l’immigration clandestine, à travers l’adoption d’une stratégie sécuritaire efficiente de la surveillance et de la protection de nos frontières, tout en faisant barrage à toute manœuvre criminelle visant à porter atteinte à la sécurité et à la stabilité de notre pays». La publication a fait observer qu’«outre l’investissement dans la ressource humaine, l’ANP a conforté ses capacités opérationnelles par un matériel moderne et efficace avec l’acquisition, en 2016, de nombreux équipements navals et aériens dotés des technologies les plus modernes, qui contribueront fortement à rehausser le niveau de disponibilité de nos forces armées». Les efforts de développement des capacités des fabrications militaires se sont poursuivis en vue de satisfaire les besoins de nos forces armées, lit-on encore dans l’éditorial de la revue El Djeïch. A ce titre, le Haut commandement de l’ANP accorde un grand intérêt à ce secteur qui participe au transfert de technologie de pointe et à la création de nombreux postes d’emploi au profit des jeunes.