Selon Reuters, Bedoui va démissionner sous peu, pour faciliter la tenue de la présidentielle

0
79
Photo Fatah Guidoum@L'Echo d'Algérie

Le Premier ministre, Noureddine Bedoui démissionnera prochainement pour faciliter l’organisation d’élections avant la fin de l’année et sortir le pays de l’impasse politique, ont déclaré, ce mardi, deux sources à l’agence Reuters.

Reuters note que, le départ de Bedoui est l’une des principales revendications des manifestants qui, en avril dernier, ont forcé le président Abdelaziz Bouteflika à démissionner, et qui ont rejeté de nouvelles élections en attendant un changement plus profond du pouvoir.

L’élection présidentielle était programmée pour juillet dernier, mais annulée à cause d’un trop petit nombre de candidatures, mais aucune nouvelle échéance n’a été annoncée, rappelle Reuters.

La même source souligne que, l’organisation des élections présidentielle est considérée par l’armée comme « le seul moyen de mettre fin à une impasse après des mois de manifestations.

L’agence britannique rappelle que « le chef de l’armée, le général Ahmed Gaïd Salah, a appelé à la convocation du corps électoral pour le 15 du mois de septembre courant et l’organisation d’élections dans les délais impartis par la loi, ce qui devrait déclencher un compte à rebours de 90 jours avant le vote.