Sidi Abdellah (Alger) – Lancement de la 3ème édition « Mon  environnement est vert »

0
958

 Le coup d’envoi de la nouvelle édition de la  campagne « Mon environnement est vert 3 » a été donné, jeudi, au niveau de la  ville nouvelle de Sidi Abdellah (ouest d’Alger), par la plantation  d’arbustes d’ornement, et ce, en vue d’étendre les espaces verts en ce  milieu urbain récemment réalisé.

Dans ce cadre, la ville nouvelle de Sidi Abdellah a bénéficié d’une  opération de plantation de plus de 200 arbustes, en célébration de la  Journée nationale de l’arbre (25 octobre), en présence de la ministre de  l’Environnement et Energies renouvelables, Fatma-Zohra Zerouati, du  Directeur général des Forêts (DGF), M. Mahmoudi Ali, ainsi que du Directeur  des forêts de la wilaya, Mohamed Bouaziz, qui ont donné le coup d’envoi de  la 3e édition de l’opération  » Mon environnement est vert 3″, qui s’étalera  jusqu’au 30 mars 2019.  S’exprimant à cette occasion, Mme. Hadjira Hellas, chargée de  l’information à la direction des forêts de la wilaya, a fait savoir que  l’accent a été mis, dans le cadre de la célébration, à Alger, de la Journée  nationale de l’Arbre, sur les arbres d’ornement, les plantes médicinales et  aromatiques, devenues, a-t-elle dit,  » l’objet d’intérêt » de plusieurs  investisseurs.  Par ailleurs, les participants à une journée de sensibilisation à Sidi  Abdellah ont présenté le bilan de leurs activités en la matière et fourni  des explications sur les arbres de forêt dont recèle la wilaya d’Alger. Il  s’agit de l’Institut National de la Recherche Forestière (INRF) qui a  évoqué le concept de la ville verte, et  l’Agence Nationale des Déchets qui  a mis en avant, à son tour, le tri sélectif et son importance dans la  préservation de l’environnement.  Mme. Hellas a fait état, en outre, de la plantation, par la DGF d’Alger,  de près de 70.000 arbustes, au titre de la 2éme édition de  » Mon  environnement vert 2″, relevant que ces actions sont motivées par la  nécessaire création d’espaces verts supplémentaires, à travers les  agglomérations urbaines et  les villes nouvelles dans la capitale.  Ces arbustes ont été plantés, soit directement par les services relevant  de la Direction ou à travers leur distribution aux différents organismes  nationaux, tels que les instituts, les écoles, les Scouts musulmans  algériens (SMA) et les associations activant dans le domaine de  l’environnement.  Dans ce contexte, des forets à l’instar du Bois des Cars à Dely Brahim ,  la forêts Ben Haddadi à Béni Messous et autres forêts ont été ciblées dans  le cadre de cette opération.  La wilaya d’Alger dispose d’une richesse forestière de plus de 5.000 ha  répartis sur 113 sites forestiers, dont une partie importante est situé au  niveau du tissu urbain avec des superficies variant entre 1 ha et 8 ha,  alors que les superficies des grandes forêts d’Alger, à l’instar de  »  Magtaâ Kheira », « Bouchaoui », « Bouzaréah », « Ben Aknoun », « Baïnem » et « 19  juin »,  varient de 300 ha à 600 ha, selon de précédentes déclarations de la  DGF.

Houda H