Slimani, Monaco un cadeau du ciel !

0
118

 

 Islam Slimani était annoncé, cet été du côté du Qatar pour finir sa carrière peinard avec un gros chèque en prime, voilà que Monaco est arrivé à la dernière minute et contre toute attente pour le relancer de plus belle en lui accordant une nouvelle chance au plus haut niveau.Le baroudeur des Verts (31 ans), n’espérait pas tant, lui qui était sur une courbe descendante après une saison complètement ratée en Turquie à Fenerbahçe, où il n’avait inscrit qu’un seul petit but durant toute la saison.

Son prêt s’est mal passé. Dès lors son retour à Leicester, club avec quel il est sous contrat, ne s’annonçait pas sous les meilleurs auspices. D’ailleurs son entraineur, Brendan Rodgers n’en faisait pas cas. Pour lui, l’attaquant algérien n’entrait absolument pas dans ses plans. Il fallait lui trouver une porte à sortie, quitte à le brader. Ses dirigeants ont fixé à 10 millions d’euros sa clause libératoire, ce qui était le minimum de ce qu’on peut demander pour un attaquant de sa trompe. Malgré cela, les prétendants ne se bousculaient pas. L’on pensait que sa prochaine destination ne pouvait être que le Qatar ou l’Arabie Saoudite. Mais le marché des transferts nous réserve parfois des surprises agréables. L’AS Monaco est venu à la rescousse d’un buteur en mauvaise posture qui restait sur deux saisons très  décevantes et qui plus est a perdu sa place de titulaire en sélection. C’est rare qu’une équipe européenne relance un joueur aussi mal en point. Jardim, l’entraineur portugais de Monaco, y est certainement pour quelque chose. C’est sous sa coupe au Sporting Lisbonne que Slimani a réalisé la meilleure saison de sa carrière à l’étranger. Il sait comment le faire jouer et le rendre efficace. Si leur association a réussi au Portugal pourquoi ne pas la renouveler en Ligue 1 française. C’est un challenge que les deux hommes comptent relever et prouver au monde entier que ça peut de nouveau marcher. Même si les observateurs en France restent sceptiques. Les commentaires sont plutôt défavorables au baroudeur de l’équipe nationale. Certains pensent qu’il n’a pas le niveau pour jouer à ce niveau, surtout qu’il est appelé à remplacer Falcao qui est annoncé partant vers la Turquie. D’autres en revanche estiment qu’avec sa fougue etson abnégation en étant généreux dans l’effort, Slimani pourrait être précieux pour sa nouvelle équipe. D’autant que Monaco traverse une période délicate. Le club de la Principauté a très mal débuté le championnat en France en concédant déjà deux cuisantes défaites sur le même score (3 – 0), respectivement contre Lyon et le FC Metz. L’équipe a besoin de « guerriers » pour remonter la pente. Slimani pour incarner ce nouvel état d’esprit qui manque tant aux Monégasques. En tout cas, les dirigeants sont heureux de sa venue et pensent que « Islam va renforcer [leur] potentiel offensif et saura également mettre son expérience au profit du groupe et des plus jeunes. »

Slimani n’a pas débarqué au Rocher pour faire oublier Falcao, mais plutôt pour aider à relancer l’équipe, mais aussi pour prouver qu’il n’est pas fini.

Ali Nezlioui