Solidarité Aid El Adha: Mme. Eddalia au chevet des enfants malades à l’hôpital Nafissa Hamoud et à  Dar Errahma de Birkhadem

0
47

 

La ministre de la Solidarité nationale, de la  Famille et de la Condition de la femme, Ghania Eddalia s’est rendue lundi  au chevet des enfants malades à l’hôpital, Nafissa Hamoud de Hussein Dey et  Dar Errahma de Birkhadem avec lesquels elle a partagé la joie d’Aid El Adha, appelant à cette occasion à faire montre de solidarité notamment lors  de ces fêtes religieuses.

Intervenant le deuxième jour de l’Aid El Adha, cette visite a permis de partager la joie avec les enfants et les franges en difficulté ne pouvant  pas fêter cette occasion avec leurs siens. Dans ce cadre, la ministre a remis des cadeaux aux malades des services de pédiatrie et des urgences chirurgicales pédiatriques notamment les  cancéreux. Elle a également partagé un déjeuner avec les catégories vulnérables pensionnaires de Dar Errahma. Soulevant leurs préoccupations à la ministre, les mamans des enfants malades ont fait état d’un seul appareil de transfusion de plaques de sangs  disponible au niveau de l’hôpital, lequel ne couvre pas l’ensemble des malades en dépit de la disponibilité des donneurs. Elles ont également braqué la lumière sur la cherté des médicaments et la nutrition spéciale pour enfants atteints de leucémie. Mme. Eddalia a déclaré à la presse à l’issue de ce cette visite, que « les  enfants malades sont pris en charge au niveau des structures hospitalières dans les meilleures conditions », rassurant les parents qu' »elle transmettra leurs préoccupations au ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière pour consentir davantage d’efforts dans ce sens ». La ministre a exprimé, par la même, son soutien et sa solidarité avec les  mères accompagnant leurs enfants au niveau des hôpitaux loin de leurs familles. Par ailleurs, Mme. Eddalia s’est rendue également à Dar Errahma de Birkhadem où 620 personnes en difficulté y résident depuis début 2019. Cette structure accueille différentes catégories dont des malades issus des wilayas du Sud pris en charge par le ministère en matière de voyage, transport, hospitalisation et accompagnement tout en assurant aux malades  une alimentation saine, a fait savoir Mme. Eddalia. Dar Errahma veille à la prise en charge des mamans en difficulté ainsi que leurs enfants en terme de scolarisation, en sus d’autres franges ayant des problèmes sociales et sanitaires, a-t-elle dit. La ministre de la Solidarité nationale a appelé, à cette occasion, les enfants à ne pas abandonner leurs parents dans ces structures pour longtemps, à faire montre d’humanisme, et à respecter les préceptes de  l’Islam, car, poursuit-t-elle, « l’Aid El Adha est d’abord une occasion pour visiter les proches ».  

Houda H