Solidarité : Ghoulam «heureux», rencontre 36 enfants algériens à Naples

0
128

Le défenseur Faouzi Ghoulam a rencontré, lundi soir à Naples, 36 enfants algériens qu’il a fait venir en Italie dans le cadre d’une opération de solidarité initiée par sa fondation humanitaire «Quoi de plus beau que des enfants pleins de rêves… Heureux de partager ce moment privilégié avec ces jeunes qui viennent des 4 coins d’Algérie.

Je crois que dans l’histoire, le plus heureux c’est moi. One two three, viva l’Algérie !», a twetté l’international algérien de 28 ans. Ghoulam a posté sur son compte Twitter officiel des photos où on le voit, écharpe de l’Algérie autour du cou, en train de prendre des photos avec ces enfants dont la plupart étaient en tenue traditionnelle. Venus des wilayas de Béchar, Tlemcen, Ghardaïa, Saïda et El Tarf, les invités de Ghoulam, arrivés lundi après-midi au pied du Vésuve, ont visité mardi, notamment les infrastructures sportives du Napoli à Castel Volturno, avant d’assister le lendemain au match entre les Partenopei (4es) et l’Atalanta (3e) au stade San Paolo (19h00) qui constitue l’affiche de la 10e journée de Serie A. Une conférence de presse avait été organisée dimanche soir à l’ambassade d’Italie à Alger pour présenter cette opération initiée par la Fondation humanitaire Faouzi-Ghoulam. L’ambassadeur Pasquale Ferrara, qui a avoué sa passion pour l’équipe de Naples, a expliqué que cette opération s’est effectuée «dans l’esprit de la grande et de la profonde amitié liant les peuples algérien et italien». Ghoulam, qui n’entre plus dans les plans de l’entraîneur Carlo Ancelotti, avait rejoint le club du sud de l’Italie en janvier 2014 en provenance de l’AS Saint-Etienne (France).

Bessa N.