Solidarité: «Le CRA s’apprête à distribuer 150 tonnes d’aides dans 11 wilayas», selon Benhabiles

0
338

Le Croissant-Rouge algérien (CRA) distribuera les deux prochains jours 150 tonnes d’aides aux familles nécessiteuses dans 11 wilayas et fera un don d’équipements médicaux à un hôpital, a annoncé samedi sa présidente, Saïda Benhabiles.

Contactée par l’APS, Mme Benhabiles a précisé que «les bénévoles du Croissant-Rouge algérien distribueront, les deux prochains jours, 150 tonnes de produits alimentaires aux familles nécessiteuses dans 11 wilayas, en coordination avec le ministère de l’Intérieur, dans le cadre des actions humanitaires et de solidarité menées périodiquement par le CRA». Une autre opération de solidarité, après celle dont a bénéficié l’hôpital de Boufarik (Blida), est en préparation au profit d’un hôpital (qui n’a pas encore été déterminé), a ajouté la responsable, soulignant qu’il s’agit d’un don d’équipements médicaux dans le cadre du soutien au personnel médical mobilisé dans la lutte contre le coronavirus (Covid-19). Mme Benhabiles a en outre fait état d’une autre opération de solidarité en partenariat avec les autorités qui sera annoncée en temps opportun. Par ailleurs, au titre de ses missions de collecte de dons, le Croissant-Rouge algérien signera, dans les prochains jours, une convention de coopération avec la Chambre algérienne de commerce et d’industrie, grâce à laquelle il recevra d’importantes quantités d’aides qui lui permettront de distribuer une partie et de constituer un stock de réserve qui sera distribué progressivement, selon la responsable. Cette convention, poursuit-elle, ainsi que l’autre signée avec le ministère du Commerce ayant permis d’obtenir une quantité importante d’aides, «traduisent la volonté politique du président de la République, Abdelmadjid Tebboune qui a encouragé le CRA mais aussi le soutien du Premier ministre Abdelaziz Djerad qui a exprimé l’engagement des membres du gouvernement à soutenir le CRA dans la mise en œuvre de ses plans humanitaires». A ce propos, Mme. Benhabiles s’est dite «reconnaissante par rapport à ces positions ayant permis au CRA de recouvrer la place qui lui sied après avoir été réduit, auparavant, en une simple association caritative locale, et de concrétiser les objectifs qu’il s’est fixé en 1956 en étant un véritable partenaire de l’Etat». S’agissant des opérations de solidarité effectuées par le CRA depuis janvier dernier à ce jour, la même responsable a fait état de la «mobilisation de plus de 30.000 bénévoles relevant du CRA à travers tout le territoire national en sus d’autres volontaires venus pour présenter leur aide en raison de la pandémie covid-19», rappelant «l’existence d’initiatives locales menées par des bénévoles comme à Guelma où ils distribuent, durant ce mois sacré, des gâteaux et des fruits aux patients et au personnel médical au niveau des hôpitaux en guise de solidarité.» A cet effet, elle a affirmé «la poursuite des différentes activités menées par le CRA, telle la confection des masques assurée par des bénévoles des deux sexes au niveau de plusieurs ateliers de couture, à travers le territoire national, en partenariat avec les fournisseurs qui veillent à leur procurer la matière première». Les masques confectionnés sont distribués, à titre gracieux, dans le cadre de la sensibilisation à l’importance de se protéger contre le virus, a-t-elle souligné, assurant la poursuite des caravanes d’aides humanitaires en faveur des zones d’ombre. «Les initiatives menées par le CRA ne se limitent pas au niveau local, en témoigne les caravanes de solidarité avec les réfugiés sahraouis et le peuple italien qui a longtemps souffert des retombées de la propagation du nouveau coronavirus», a rappelé Mme Benhabilès, saluant «la forte adhésion des bailleurs de fonds algériens et des étrangers investissant en Algérie qui ont répondu à l’appel sans la moindre hésitation en cette conjoncture difficile». Elle s’est, par ailleurs, félicité du «partenariat et de la coopération avec la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) qui ont permis la formation de 30 bénévoles du CRA à Alger, en matière de lutte et de prévention contre le virus, lesquels ont formé à leur tour des bénévoles dans d’autres wilayas, et veillé à transmettre leur expertise y compris au grand public.