Sonelgaz: Les pertes en électricité ont dépassé le quart de l’énergie distribuée annuellement à Boumerdès

0
539

Les pertes en énergie électrique à Boumerdès ont dépassé le quart de la production distribuée annuellement par la société de distribution de gaz et d’électricité dans la wilaya, a-t-on appris, jeudi, auprès du directeur locale de la société. L’incidence financière accusée par la Sonelgaz de Boumerdès suite à cette perte en énergie électrique est estimée à plus d’1,3 milliard de dinars/an, a souligné Bitter Abdelkader lors d’un point de presse animé au siège de sa société.

Une perte de 0,3 milliard de dinars du montant précité est due à des considérations techniques, dont des pannes de compteurs ou des coupures de lignes électriques, au moment ou le reste, soit un milliard de dinars, est du à des vols d’électricité et aux raccordements illicites, notamment, a-t-il précisé. Par ailleurs, le même responsable a fait part de créances d’une valeur de près de 2,04 milliards de dinars dues par la Société de distribution de l’électricité et du gaz de Boumerdès à ses abonnés, un montant en hausse, a-t-il dit, comparativement à celui de 2006, estimé à 1,89 milliard de dinars. La plus grande créance (1,27 milliard de dinars) est détenue par les organismes administratifs, les communes et le secteur privé, soit un taux de 67% de l’ensemble des créances, a-t-il détaillé. Viennent ensuite les abonnés ordinaires (ménages) avec près de 0,77 milliard de dinars. Au titre des démarches entreprises pour restituer son du, la Sonelgaz à lancé, depuis quelque temps, une campagne pour le recouvrement de ces créances impayées et ce, parallèlement à l’introduction, à fin 2016, de plus de 5700 affaires en justice, pour des redevances impayées et différents cas de fraude et de vols d’électricité, à l’origine de pertes financières énormes pour l’entreprise, a observé le responsable. Le jugement de ces affaires lui a permis, à ce jour, de récupérer pas moins de 160 millions de dinars. Bitter a, également, fait part au titre des mêmes démarches visant la réduction des vols d’électricité, de l’adoption du système de lecture de compteur à distance, dont le taux de généralisation dans la wilaya est actuellement estimé à 85%, dans l’attente d’atteindre les 100% à la fin de l’année, est-il escompté. Ces dernières années, le niveau de consommation électrique a connu une hausse de l’ordre de 30% à Boumerdès, en passant de 900 Gwh (gigawatt-heure) en 2009, à 1200 Gwh en 2012, avant d’atteindre les 1300 Gwe en septembre dernier, est-il signalé.