Soulagement des entreprises du bâtiment: Le ministre du commerce libère l’acier

0
54

Le ministre du commerce, Ahmed Saci a annoncé ce matin que les opérateurs bénéficiaires des licences d’importation de l’acier seront connus «avant lundi», comprendre lundi prochain évidemment.

M. Saci a rassuré, en marge d’une cérémonie de sortie de promotion d’étudiants de l’Ecole supérieure des Affaires d’Alger, que ces licences seront destinées particulièrement aux distributeurs de cette matière à travers «tout le territoire national. Pas de panique donc pour les entreprises de réalisation du bâtiment et des travaux publics qui redoutaient une pénurie de cette matière première. Précisément, ces licences vont surtout profiter aux groupes publics « Cosider » et « Sapta », chargées des grands projets nationaux mais aussi des entreprises privées du secteur.

Le ministère avait déjà octroyé des licences d’importation de l’acier au profit de plusieurs entreprises publiques spécialisées dans distribution de cette matière. S’agissant de la dernière décision relative aux licences d’importations de certains produits accessoires, le ministre a dit envisager la possibilité d’élargir la liste des produits en question «mais sans manquement aux engagements de l’Algérie envers les pays avec lesquels elle est liée par des accords». Autrement dit, les contrats signés avec les fournisseurs étrangers seront honorés. Ce contingent de produits dits non «essentiels» dont les chocolats, les sauces, confiseries et les biscuits ainsi que des produit de luxe comme le marbre, le granit, les produits fabriqués en plastique et les tapis, coûtent à l’Etat 157 millions de dollars a-t-il révélé. Cette décision vise, selon le ministre, à «réguler» le commerce extérieur et protéger la production locale (disponible sur le marché avec la quantité et la qualité requises).