Sous le signe de la « la fête et de l’optimisme »: 500 000 visiteurs et athlètes à Rio pendant les JO

0
329

La cérémonie d’ouverture des XXXIes jeux Olympiques d’été de Rio 2016 a eu lieu ce vendredi. Un événement suivi en direct et en intégralité à partir de 22h, heure algérienne, soit vers 18h40 heure locale. Pour cette première olympiade sud-américaine, la cérémonie s’est déroulée au mythique Maracana de Rio de Janeiro, le fameux stade qui a vu l’Allemagne remporter la dernière Coupe du monde de football face à l’Argentine. Selon les organisateurs brésiliens, le spectacle devrait durer très exactement 3h37 et sera placé «sous le signe de la fête et de l’optimisme».

La réalisation du spectacle a été confiée au réalisateur Fernando Meirelles (La Cité de Dieu, The Constant Gardener, Blindness). Il sera épaulé pour la mise en scène d’une autre cinéaste, Andrucha Waddington, mais aussi de Daniel Thomas et de Rosa Magalhaes, spécialiste des

carnavals, également pour prendre une place primordiale au cœur du spectacle avec, notamment la chanson officielle de ces Jeux, Alma e coração, L’âme et le cœur des rappeurs Thiaguinho et Projota.

45 chefs d’Etat attendus à la cérémonie d’ouverture

Quelque 45 chefs d’Etat ont assisté hier à la cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques de Rio, vendredi, bien moins que les 80 présents à celle de Pékin-2008 et les 70 de celle de Londres-2012. Les autorités brésiliennes n’ont communiqué ni les invités ayant confirmé leur présence ni leur nombre final pour des «raisons de sécurité», a indiqué un conseiller du gouvernement, cité par l’AFP. Le chiffre de 45 chefs d’Etat présents à la cérémonie a été donné par le ministre des Affaires étrangères José Serra fin juillet, mais la question n’a plus été évoquée officiellement depuis. Hier, les dirigeants ayant fait le déplacement verront défiler quelque 10 500 athlètes dans le mythique stade Maracana, entouré d’un important dispositif de sécurité, avec 85 000 militaires et policiers mobilisés pour l’ensemble des Jeux, à Rio et les villes accueillant les matches de football. Hier, François Hollande, déjà arrivé à Rio, le président argentin Mauricio Macri, son homologue paraguayen Horacio Cartes ainsi que le Premier ministre italien Matteo Renzi faisaient partie des noms communiqués par le ministre Serra. Selon une liste officieuse transmise par un conseiller du gouvernement, le secrétaire d’Etat américain John Kerry, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, les rois des Pays-Bas et de Belgique, Willem-Alexander et Philippe, ainsi que le prince Albert II de Monaco étaient également présents. Ils seront reçus par le président par intérim, Michel Temer, peu avant l’ouverture officielle des Jeux, lors d’un bref cocktail qui réunira 1500 invités. Le déroulement de la cérémonie d’ouverture, au mythique stade Maracana ce vendredi, était un secret bien gardé. Mais depuis la répétition de dimanche, les médias brésiliens ont commencé à lever un coin du voile. Selon le quotidien Folha de Sao Paulo et le site d’informations UOL, une scène de la cérémonie retient l’attention : on y voit la top-modèle qui défile au son de «Garota de Ipanema», un classique du répertoire brésilien, lorsqu’elle est «agressée» par un acteur grimé en jeune délinquant, scène courante à Rio, ville à la criminalité en hausse.

Mais tout est bien qui finit bien. «Le jeune (voleur) s’approche de l’artiste et est ensuite poursuivi par des policiers, avant de revenir auprès de Gisele, qui le protège» de la police, détaille UOL. «Le message final de cette scène, c’est la paix», souligne Folha.

C’est reparti! le marathon sportif de l’été continue avec les jeux Olympiques. Pendant quinze jours près de 10 500 athlètes de 207 délégations différentes se retrouvent à Rio de Janeiro. Au programme: du rugby à sept, de l’athlétisme, de la natation du basket-ball et bien plus encore…

Première ville d’Amérique du Sud à héberger les jeux Olympiques, Rio de Janeiro est confrontée à une criminalité élevée, alimentée par la pauvreté et le trafic de drogue. Quelque 47 000 policiers et 38 000 soldats assureront la sécurité des 500 000 visiteurs et athlètes attendus à Rio pendant les JO, soit le double des effectifs de sécurité déployés à Londres en 2012.

La cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques 2016 de Rio a lieu ce vendredi, à partir de 23 h, heure française (18h au Brésil) au stade Maracana de Rio de Janeiro et donne le coup d’envoi de ces JO même si les tournois de football féminin et masculin ont déjà démarré depuis quelques jours. Le spectacle, qui devait durer plus de 3h30, a été placé «sous le signe de la fête et de l’optimisme», selon les organisateurs. Ces derniers ont décidé de confier la responsabilité de ce show au réalisateur Fernando Meirelles (La Cité de Dieu, The Constant Gardener, Blindness) qui sera épaulé pour la mise en scène d’une autre cinéaste, Andrucha Waddington, mais aussi de Daniel Thomas et de Rosa Magalhaes, spécialiste des carnavals, dont cette cérémonie devrait largement s’inspirer. L’artificier, Christophe Berthonneau a qualifié son feu d’artifice de «très peace and love».

Hier matin, interviewé par le quotidien L’Equipe, Marco Balich, le maître de cérémonie italien, a dévoilé les contours de la cérémonie d’ouverture. «Elle sera divisée en trois piliers. Le premier, c’est le développement durable, le deuxième c’est le jardin du monde grâce à la forêt amazonienne et le troisième reposera sur le bricolage. Nous allons réaliser une cérémonie qui ne sera pas forcément grandiose ou triomphante comme à Pékin. Ça ne sera pas aussi excentrique qu’à Londres, mais il y aura beaucoup d’émotions. Ça ne sera pas forcément le show le plus glamour, mais ça va toucher les cœurs de beaucoup de personnes et c’est le message que veux adresser le Brésil en ce moment».

La musique sera également au cœur du spectacle avec, notamment la chanson officielle de ces Jeux, Alma e Craçao, interprétée par Thiaquinho et Projota. Néanmoins, le moment fort attendu par de nombreux spectateurs et téléspectateurs est le défilé des délégations de chaque pays qui devrait commencer environ 40 minutes après le début des festivités, soit vers 18h40 (23h40, heure française). Chacune d’entre elles sera emmenée par son porte-drapeau.. A l’étranger, on sait aussi que le tennisman Rafael Nadal a été choisi pour représenter l’Espagne ou encore que la nageuse Federica Pellegrini a été désignée pour l’Italie.