Sports mécaniques : AGEx de la FASM jeudi pour décider du sort du rallye d’Algérie-2019

0
341

 Une assemblée générale extraordinaire (AGEx) de la Fédération algérienne des sports mécaniques (FASM) aura lieu jeudi à Alger pour décider du sort du rallye international d’Algérie-2019, menacé  d’annulation faute d’argent, a-t-on appris de l’instance fédérale.

  Un seul point sera à l’ordre du jour de cette AGEx qui se déroulera au Centre de regroupement et de préparation des équipes nationales de Souïdania, celui du sort du rallye international d’Algérie « Challenge  sahari », attendu impatiemment par la famille des sports mécaniques mais qui risque d’être déçue en cas d’annulation en raison des difficultés financières que rencontre la FASM. Selon le président de cette dernière, Karim Benhamiche, les caisses de la fédération sont vides et l’instance fédérale se trouve devant l’incapacité d’organiser une compétition qui coûte environ « 5 milliards de centimes »,  sachant cependant que plus d’une trentaine d’étrangers de nationalités  italienne, française et belge ont déjà confirmé leur présence en s’acquittant des frais de participation et commencé à préparer leurs  véhicules pour prendre part au rallye. « Nous avons tout fait pour tenter d’attirer de nouveaux sponsors, en vain. Le gros de l’enveloppe financière accordée par le ministère de la Jeunesse  et des Sports récemment a été utilisé pour éponger les dettes laissées par  l’ancien bureau fédéral », a expliqué à l’APS Benhamiche, élu en février dernier à la tête de la fédération. D’après le même responsable, le principal motif qui pousse la FASM à  songer à annuler la 5e édition du rallye international d’Algérie est l’état de sa trésorerie, dans le rouge en raison du mode de gestion de l’ancien bureau fédéral qui n’a laissé aucun sou permettant d’organiser une  compétition internationale d’envergure. « Au contraire, on a trouvé des dettes qui nous ont perturbés dans notre  travail », s’est plaint Benhamiche qui préfère ne pas recourir à l’endettement pour organiser le rallye « Challenge sahari ».   Un endettement qui reste cependant l’unique solution dans le cas où les  membres de l’AG voteraient jeudi en faveur du maintien de la compétition, prévue du 21 octobre au 1er novembre en sept étapes sur une distance totale de 2349 km, selon un premier tracé du rallye.