Stratégie SH 2030 : « Placer la Sonatrach parmi les 5 meilleures compagnies pétrolières au monde est réalisable » estime   Ould Ould Kaddour

0
70

 Le Président directeur général (Pdg) de  Sonatrach, Abdelmoumène Ould Kaddour, a estimé hier à Oran que la  perspective de placer le groupe pétrolier national parmi les cinq  meilleures compagnies pétrolières au monde (TOP 5) était réalisable.

S’exprimant lors de la présentation de la stratégie de la Sonatrach à  l’horizon 2030 (SH 2030), au siège de l’activité Aval à Oran, M. Ould  Kaddour a indiqué que « Sonatrach s’est fixée l’objectif de figurer à  l’avenir et à travers sa stratégie, parmi les cinq meilleures entreprises  pétrolières au monde », soutenant que cela « n’est pas une chose impossible  et c’est certainement réalisable ». Le responsable du groupe qui s’est étalé sur les points focaux de la  nouvelle stratégie de Sonatrach, n’a pas manqué de souligner l’adhésion de  tout le personnel de la compagnie, qualifié, « motivé et engagé » à ce projet  « SH 2030 », relevant, à ce titre, l’importance d’aller vers les régions pour  expliquer les objectifs de la stratégie à court, à moyen et à long termes. A Oran, la présentation de la stratégie s’est focalisée sur les aspects de  développement en relation avec l’activité Aval, tandis que les  présentations précédentes ont porté sur la vocation et la spécificité de  chaque région, comme Hassi Messaoud, Skikda et Hassi R’mel. « Nous tablons sur l’excellence. Nous estimons que cette perspective est  faisable et jouable, car nous avons bien étudié tous les critères qu’il  faut et quels sont les points à développer », a-t-il argumenté. « Nous comptons aussi sur la capitalisation de toutes nos potentialités,  humaines, notamment à travers le travail en commun et sur le capital  expérience de Sonatrach », a soutenu M. Ould Kaddour, précisant que la  stratégie est nationale et internationale à la fois. « Nous sommes en train d’expliquer cette stratégie à l’internationale et de  discuter avec nos partenaires, avec qui nous voulons travailler davantage  et créer de nouvelles opportunités de business et de la valeur ajoutée pour  notre pays », a-t-il ajouté, tout en promettant de présenter les aspects  financiers de la « SH 2030 », lors d’une prochaine rencontre.

Moussa O