Suisse: Ouverture à Genève de la 108e session de la Conférence internationale du  travail

0
62

 

La 108è session de la Conférence  internationale du travail (CIT) s’est ouverte lundi au Palais des Nations,  à Genève, en présence de délégués gouvernementaux, d’employeurs et de travailleurs.   

Une quarantaine de chefs d’Etat et de gouvernement, dont le président français Emmanuel Macron, la chancelière allemande Angela Merkel et le  Premier ministre russe Dmitri Medvedev, sont attendus à cette rencontre qui coïncide avec le centenaire de l’Organisation internationale du travail  (OIT) et qui durera jusqu’au 21 juin.

Lors de cette session, les participants doivent discuter d’une série de  questions liées au travail et aboutir à une déclaration sur l’avenir du travail face aux nouveaux défis. Cette déclaration devra répondre aux questions posées par les nouvelles  technologies, le changement climatique, la mondialisation et l’augmentation de la population, a expliqué à la presse le directeur général de l’OIT, Guy Ryder. La CIT est l’organe décisionnel le plus élevé de l’OIT. Elle réunit tous  les ans les délégations tripartites (gouvernement, employeurs et travailleurs) des 187 Etats membres, ainsi que plusieurs observateurs envoyés par des acteurs internationaux.