Supercoupe d’Algérie : CSC-USMBA, cet après-midi (17h) à Blida /  Entre deux équipes mal-en-point

0
1102

 C’est un match inédit qui mettra aux prises, cet après-midi, l’USMBA au CSC. Un match de gala qui permettra à l’un des deux clubs d’étoffer son palmarès avec un nouveau titre : la Supercoupe d’Algérie.

En ces temps difficiles en championnat pour les deux équipes, une victoire, ce soir, mettra du baume au cœur des supporters. Cela dit, la rencontre s’annonce indécise, même si le CSC, compte tenu de son riche effectif, part légèrement favori. En face, l’USMBA connait d’énormes soucis de gestion et organisationnels. Une crise qui ne dit pas son nom, en somme. D’ailleurs, l’on ne sait pas si le nouvel entraîneur de l’équipe Youcef Bouzidi sera sur le banc, cet après-midi. Ce dernier a menacé de claquer la porte, moins d’une semaine après son arrivée à la barre technique. C’est dire la grande confusion qui règne au niveau du club. Cela va probablement se répercuter sur le rendement du groupe. Une chose est sûre, les gars de la Mekerra n’ont pas préparé ce rendez-vous dans les meilleures conditions. Toutefois sur un match ils peuvent se transcender, sachant qu’ils n’auront peut-être pas une autre chance de disputer ce trophée. Ça peut arriver qu’une seule fois dans une carrière. D’ailleurs, c’est la raison pour laquelle Abdelkader Amrani, le coach du CSC a convoqué tous ses joueurs y compris les blessés Arroussi et Djabout. Il veut donner toute son importance à cette rencontre. Largués en championnat, les Constantinois comptent profiter du match de la Supercoupe pour se relancer. Une belle occasion d’ajouter une ligne à leur palmarès et de faire la fête avec les Sanafir qui ne sont pas très satisfaits du parcours de leur équipe jusqu’à maintenant. Il est vrai que le CSC, malgré des renforts de choix et une stabilité au niveau du staff technique, n’arrive pas à confirmer les bons résultats enregistrés durant l’exercice écoulé. Comme quoi, les saisons se suivent, mais ne se ressemblent pas. L’équipe qui s’apprête à entamer l’aventure africaine a besoin de confiance et de sérénité pour bien y figurer. Il est donc important de renouer avec le succès surtout dans ce genre d’empoignade. Ce constat est également valable pour les Vert et Rouge de Bel-Abbès qui pourront se souvenir de leur magnifique finale en Coupe d’Algérie face à la JSK pour l’emporter. Certes, l’effectif a changé des joueurs sont partis vers d’autres cieux, d’autres sont arrivés. Le coach Cherif El Ouezzani n’est plus là, mais l’envie d’honorer les couleurs du club est toujours présente. Les joueurs de l’USMBA n’auront rien à perdre. Ils pourront tout donner dans ce match et advienne que pourra. Au vu de la situation que traverse leur club, personne ne peut leur tenir rigueur en cas d’échec. Leur mission principale cette saison est de maintenir l’équipe parmi l’élite. Mais ça, c’est une autre histoire.

Ali Nezlioui